Comment apprendre les échecs à 6 ans ?

Jeu de réflexion intemporel parmi les plus populaires au monde, les échecs passionnent certains au point de vouloir initier leurs propres enfants. En tant que maman, je suis toujours à l’affût de nouvelle activité permettant de partager du temps en famille. Alors j’ai voulu comprendre comment des parents autour de moi avaient réussi à leur apprendre à jouer aux échecs à 6 ans. Avec autant de pièces, de placements, de termes différents, déterminer par où commencer l’enseignement peut relever du casse-tête.

La clé réside d’abord dans l’apprentissage du vocabulaire, des règles de base, des rôles et mouvements de base de chaque pièce. Cette connaissance est le fondement de la compréhension de la stratégie du jeu qui permet de développer son habileté et le plaisir de jouer. Je conclus mon billet en vous donnant quelques astuces complémentaires pour vous aider dans l’enseignement des échecs aux enfants.

Que signifie gagner aux échecs

Jeu de prestige dont les règles actuelles remontent au XVème siècle, les échecs sollicitent pas mal de connaissances. Mais comme pour tout jeu, la première chose fondamentale à comprendre reste : comment gagner une partie d’échecs.

Si vous cherchez à apprendre les échecs à votre enfant de 6 ans, les premières règles de fonctionnement à expliquer sont les suivantes :

  • Aux échecs, il y a deux joueurs, chacun essayant de remporter la victoire face à l’autre.
  • Chaque joueur dispose de différentes pièces qui sont autorisées à faire certains mouvements. L’un joue avec les pions noirs, l’autre avec les blancs.
  • A tour de rôle, chaque joueur déplace une de ses pièces. Son but est de réduire les chances de l’autre joueur de gagner. Le plus souvent, il y parvient en éliminant les pièces de son adversaire du plateau.
  • Quand l’un des joueurs ne peut plus faire aucun mouvement pour protéger son roi, l’autre déclare « échec et mat ».
  • Celui qui réussit à mettre le roi de l’adversaire en « échec et mat » gagne la partie. Il peut y arriver en 2 coups mais certaines parties peuvent durer des jours !

Pour apprendre les échecs à 6 ans, rappelez-vous qu’il faut rester simple dans vos explications. Evitez d’utiliser des mots trop compliqués inutilement, comme de parler tout de suite de stratégie. Bref, allez-y progressivement pour ne pas le noyer d’informations et ni le démotiver. Et si parfois vous perdez un peu patience…. Rappelez vous qu’apprendre les échecs aux enfants favorise de nombreux apprentissages connexes.

Connaître l’échiquier et ses caractéristiques

L’échiquier est un plateau carré composé de 8 colonnes et 8 rangées pour un total de soixante-quatre carrés sombres et clairs alternés. D’ailleurs, faites remarquer à votre petite crapule que même s’ils se ressemblent, le plateau utilisé pour jouer au jeu de dames est légèrement plus grand (10x10).

Sachez que colonnes et rangées sont classées, respectivement avec des lettres et des chiffres. Ainsi les places des pièces sur l’échiquier peuvent être facilement mémorisées. L’objectif de cette pratique, pour les experts du jeu, est de garder une trace des mouvements effectués. D’ailleurs, il est même obligatoire de noter les coups joués en compétition pour :

  • le contrôle de la partie par l’arbitre,
  • son archivage par l’organisateur,
  • sa publication dans des livres, revues, sites web ou bases de données.

Profitez d’enseigner les échecs dès 6 ans pour inculquer cette pratique à votre enfant. Cela facilitera son évolution vers un statut d’expert des échecs si l’activité lui plaît.

Enseignez-lui enfin que chaque joueur voit ses pièces placer dans le même ordre sur les deux premières rangées du plateau.

Placer correctement les pièces sur l'échiquier : une des règles de base à apprendre les échecs à 6 ans

Tout d’abord, placez chacune de vos tours dans les coins arrière gauche et droit de votre plateau. En continuant vers l’intérieur, vous placez vos cavaliers à côté de vos tour, puis vos fous à côté de vos cavaliers.

Une fois ces six pièces placées, vous placerez votre reine sur le carré avec la couleur correspondante de cette pièce (dame blanche sur case blanche), puis votre roi à côté de votre dame.

Devant ceux-ci, vous placerez tous vos pions. À la fin de cela, vous aurez un échiquier complet prêt à jouer.

Connaître le rôle et les mouvements de chaque pièce pour apprendre à jouer aux échecs à 6 ans

Dans chaque partie d’échecs, vous disposez des pièces suivantes:

  • Huit pions
  • Deux tours
  • Deux cavaliers
  • Deux fous
  • Une dame
  • Un roi

De plus, chaque pièce se voit autoriser seulement certains mouvements sur le plateau. Il s’agit des informations clefs à faire mémoriser à votre enfant quand vous voulez lui apprendre les échecs à 6 ans.

Le pion

Le pion ne peut se déplacer qu’en avant d’une seule case. Il faut noter une exception à cette règle lors de la première utilisation d’un pion. Il peut alors se déplacer de deux cases vers l’avant. C’est le choix du joueur de déplacer son pion d’une ou de deux cases lors du premier déplacement de celui-ci.

Une deuxième exception à cette règle survient quand un pion va prendre une autre pièce. Dans ce cas, le pion peut faire un déplacement d’une case en diagonale en avant. Il se positionne alors sur la place de la pièce qu’il vient de prendre.

Schéma des déplacement et de la position initiale des pions

Schéma des déplacement et de la position initiale des pions aux échecs
Les points blancs indiquent où un pion peut se déplacer à partir d’une position initiale

Les tours

Les tours ne peuvent être bougées que dans deux directions. Ces directions sont horizontales ou verticales. Elles peuvent se déplacer aussi loin dans la direction qu’elles souhaitent tant que le chemin est dégagé.

Si la pièce d’un adversaire est sur le chemin, expliquez à votre enfant

  • qu’il peut prendre cette pièce,
  • mais qu’il doit rester sur la case où se trouvait la pièce de son adversaire jusqu’à ce que son tour revienne.

Si une de ses propres pièces bloque le chemin, il ne peut pas aller au delà.

Apprendre à jouer aux échecs à 6 ans   nécessite d'apprendre le rôle de chaque pièce.
Apprendre à jouer aux échecs à 6 ans nécessite d’apprendre le rôle de chaque pièce.

Schéma des déplacement et de la position initiale des tours

Schéma des déplacement et de la position initiale des tours aux échecs
Les points blancs indiquent où une tour peut se déplacer à partir d’une position initiale

Les fous

Les fous tout comme les tours sont de merveilleux alliés pour bouger vite ou se retirer rapidement et loin à travers le plateau. En effet, leur capacité à bouger en diagonale dans toutes les directions les rend très intéressants. Evoluant toujours sur les cases d’une même couleur, leurs règles sont les mêmes que les mouvements directionnels de la tour :

  • les fous peuvent se déplacer aussi loin dans la direction qu’ils le souhaitent tant que le chemin est dégagé.
  • si une pièce de l’adversaire bloque le chemin, votre enfant peut prendre cette pièce,
  • mais il doit rester sur la case où se trouvait la pièce de son adversaire jusqu’à ce que son tour revienne.
  • Si une de ses propres pièces bloque le chemin, il ne peut pas aller au delà.

Schéma des déplacement et de la position initiale des fous

Schéma des déplacement et de la position initiale des fous aux échecs
Les points blancs indiquent où le fou peut se déplacer à partir d’une position initiale

La dame

La dame, aussi appelé reine, est la pièce la plus puissante du jeu. En effet, elle peut se déplacer dans n’importe quelle direction mais toujours en ligne droite. Elle peut atteindre n’importe quelle distance tant que son chemin est clair. Elle combine ainsi les déplacements de la tour et du fou.

Cela fait de la dame une pièce puissante et la plus dangereuse du jeu. Pièce la plus connue pour mettre un roi en échec et mat, alertez votre enfant pour lui apprendre à se méfier de cette pièce capitale. 😉

Apprendre les échecs à 6 ans nécessite de savoir les mouvements autorisés pour chaque pièce.
Savoir les mouvements autorisés pour chaque pièce : une connaissance décisive pour apprendre à jouer aux échecs à 6 ans

Schéma des déplacement et de la position initiale des dames

Les points blancs indiquent où la dame peut se déplacer par rapport à une position initiale

Le roi

Le roi est une pièce qu’il faut protéger ou détruire. Si c’est son roi, votre enfant doit comprendre qu’il devra le garder à chaque instant pour ne pas être mis en échec par son adversaire.

Pour remporter la partie, expliquez à votre enfant qu’il devra utiliser ses pièces pour « coincer » le roi de son adversaire en le privant

  • de toute possibilité de se déplacer,
  • ou d’utiliser une de ses pièces pour défendre son roi.

Même s’il s’agit d’une pièce maîtresse de l’échiquier, le roi ne peut bouger que d’une seule case à la fois, et ce dans toutes les directions.

Schéma des déplacement et de la position initiale des rois

Schéma des déplacement et de la position initiale des rois au jeu d'échecs
Les points blancs indiquent où le roi peut se déplacer par rapport à une position initiale.

Les cavaliers

C’est de loin la pièce de l’échiquier dont le mouvement est le plus compliqué à comprendre, pas seulement pour les plus jeunes. Prenez donc le temps pour bien l’expliquer à votre enfant de 6 ans.

Les cavaliers, également appelés chevaux, se déplacent en forme de « L », aussi bien vers la droite que vers la gauche, vers le haut que vers le bas. Soit le cavalier fait un mouvement vertical sur 2 cases puis un mouvement horizontal sur 1 case, soit l’inverse.

Enfin expliquez à votre enfant qu’il peut prendre la pièce d’un adversaire si elle se trouve sur la case de destination finale du « L ». C’est la seule pièce du jeu qui ne soit pas bloquée dans son déplacement par les autres pièces.

Schéma des déplacement et de la position initiale des cavaliers

Schéma des déplacement et de la position initiale des cavaliers aux échecs
Les points noirs indiquent où le cavalier peut se déplacer par rapport à une position initiale

Enfin, dernière règle à assimiler pour les jeunes joueurs qui apprennent les échecs à 6 ans : la promotion. Si un joueur parvient à bouger un de ses pions jusqu’à l’autre bout de l’échiquier, ce pion peut être promu. Il se transforme alors dans la pièce de son choix. En général, vu les capacités supérieures de la dame, les joueurs choisissent cette pièce maîtresse pour renforcer leur position. Mais si votre enfant a perdu sa dame par exemple, informez-le qu’il peut demander à la récupérer ainsi. S’il l’a toujours, il peut en avoir 2 en même temps sur le plateau.

D’autres règles à apprendre dans un second temps

Les choses les plus importantes à expliquer au début viennent d’être posées : les règles de base du jeu, le plateau et les pièces. Mais sachez qu’il y a une infinité de règles dans le jeu d’échecs. Allez-y progressivement pour apprendre à jouer aux échecs à votre enfant de 6 ans.

À mesure qu’il devient plus familier et adepte du jeu de base, vous pourrez l’initier à des concepts et des règles du jeu complexes tels que

  • D’autres mouvements de jeu comme le roque, spécifique au roi,
  • Des stratégies et les buts d’ouverture,
  • Des tactiques,
  • Ou encore le concept de pat.

Rappelez-vous qu’une fois les bases apprises, les échecs se jouent toute la vie. Donc vraiment, ne précipitez pas les choses. D’autant que pratiquer les échecs est bénéfique dans la vie quotidienne. Plusieurs études le montrent tant pour les enfants que pour les adultes. Mais cela, j’y reviendrai dans un prochain billet, actuellement en préparation.

Derniers astuces pour apprendre les échecs à 6 ans

Astuce n° 1 : Commencer à jouer avec certaines pièces et ajouter des nouvelles progressivement

Quand vous débutez avec un enfant de 6 ans, vous pouvez très bien décider de limiter votre partie à certaines pièces dont les mouvements sont plus faciles à comprendre donc à assimiler.

Commencez par une partie uniquement avec des pions pour comprendre leur fonctionnement. Les enfants de 6 ans sont intéressés d’abord & avant tout par prendre les pièces de l’adversaire. Pour utiliser ce ressort, pas besoins d’avoir toutes les pièces. Quant au concept d’échec et mat, c’est encore abstrait lors que vous débutez l’enseignement.

Vous pouvez ensuite ajouter les tours aux autres pions ou ne faire s’affronter que les tours entre elles. Leur déplacement par rapport aux cases de l’échiquier est plus aisé à comprendre. Progressivement, vous pourrez jouer avec toutes les pièces.

Astuce n°2 : Des jeux de société pour apprendre les échecs

J’ai cherché à savoir s’il existait des jeux pour former les enfants aux échecs. Le seul que j’ai trouvé, mais je confesse ne pas l’avoir testé moi-même, s’appelle ENIGMAT. Les arguments pour l’acquérir :

  • son créateur est diplômé comme animateur d’échecs,
  • il cherche surtout à faire comprendre la notion d’« échec et mat »,
  • votre enfant peut y jouer seul quand vous n’êtes pas disponible pour l’accompagner,
  • il s’agit d’un jeu visuel qui ne nécessite pas de calcul. Bref c’est adapté aux jeunes enfants.

Astuce n°3 : les formations en ligne pour apprendre les échecs aux enfants

Si faire apprendre les échecs à 6 ans vous motive vraiment, pensez aussi à regarder les formations en ligne pour les enfants. Cela peut être un complément pédagogique à votre propre enseignement.

Les vidéos que j’ai utilisées pour illustrer cet article viennent du site Apprendre les échecs 24h fondé par un passionné classé internationalement. La formation pour les enfants a été conçue par Anthony, entraîneur de l’équipe de France jeunes.

En guise de conclusion

Si vous arrivez à la fin de mon article, vous avez maintenant en tête les principales règles et aspects pour apprendre les échecs à 6 ans. Mais si vous cherchez d’autres idées pour occuper vos canailles, je vous recommande de consulter nos activités pour enfants, tant en intérieur qu’en extérieur. Du fait du confinement actuel, je pense que les articles consacrés aux jeux vidéos comme Fortnite ou Roblox peuvent vous intéresser tout particulièrement.

Enfin, je ne peux conclure ce billet sans vous donner un dernier conseil qui n’a rien à faire dans l’histoire.😲Si vous avez un peu de temps, lisez absolument Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig et faites le lire à vos enfants quand ils seront plus grands.

Laisser un commentaire