Prendre soin des grands-parents à distance

Vous et votre famille vivez dans une ville différente à des centaines, voire des milliers de kilomètres de vos parents. Vous avez conscience que la fenêtre pour partager des moments ensemble est plus ou moins limitée dans le temps car ils ne seront pas éternels. Comment réussir à faire exister la relation grands-parents petits-enfants et prendre soin de nos grands-parents malgré la distance ? Encore plus quand la période est troublée et compliquée par la pandémie.

Que vos grands-parents soient connectés ou éloignés des nouvelles technologies, plusieurs solutions existent pour maintenir et même renforcer les liens grands-parents petits-enfants.

Pourquoi chercher à renforcer la relation grands-parents petits-enfants ?

L’éclatement géographique des familles contribue à transformer la manière dont on est grand-parent au XXIème siècle. En effet, il est de plus en plus fréquent qu’enfants et parents et donc grands-parents et petits-enfants vivent éloignés les uns des autres. Du fait de leur profession bien souvent, les plus jeunes partent travailler à l’étranger ou dans les DOM-TOM.

Dans notre cas, l’Océan Atlantique sépare notre Petite Crapule de ses grands-parents maternels. Aussi nous avons à coeur de tisser et maintenir le lien entre grands-parents et petit-fils malgré la distance.

Lutter contre l’isolement lié à l’âge renforcé par le confinement

Si la France compte un peu plus de 15 millions de grands-parents dans l’Hexagone, près de 2,4 millions de personnes de plus de 75 ans ou plus vivent seules dans leur logement. De l’autre côté, près de 2,5 millions de Français sont établis à l’étranger d’après le Ministère des affaires étrangers. 85% d’entre eux a moins de 60 ans. Ceci explique que nous connaissions tous des grands-parents isolés de leur famille.

A l’heure des confinements à répétition du fait de la pandémie du COVID, nous prenons conscience de l’importance de lutter contre l’isolement des ainés. Surtout que souvent, les plus âgés respectent rigoureusement les consignes et gestes barrières. Il se retrouvent ces derniers mois encore plus seuls que par le passé. Et cet isolement peut avoir des conséquences sur leur état psychique, voire les faire plonger dans la dépression. Cela est vrai pour toute la population mais encore plus pour les personnages âgées par définition plus fragiles.

Favoriser la transmission d’une histoire de famille et l’enracinement dans un territoire

Chaque famille a ses anecdotes, ses hauts faits mais aussi ses secrets. Même si tout ne se dit pas forcément à tous les âges, il est important de favoriser la transmission de l’histoire familiale, tant maternelle que paternelle. Des outils peuvent y aider de manière concrète.

Vous pouvez par exemple choisir de réaliser un arbre généalogique. Cet objet aide les plus petits à prendre conscience de leur place dans la famille et aussi à appréhender l’écoulement du temps. Or c’est un concept très difficile à appréhender pour les enfants.

Cela peut aussi passer par le partage des albums photos. Même à l’époque des nouvelles technologies, les plus jeunes sont toujours très enthousiastes à l’idée de consulter les albums de famille. Photos d’anniversaires, ou photos de vacances, chaque cliché est une occasion de raconter ce passé familial. C’est sûrement le meilleur moyen d’apprendre des choses sur le passé, en particulier des choses sur leurs parents.

Les albums photos, un outil efficace pour transmettre l'histoire familiale
Les albums photos, un outil efficace pour transmettre l’histoire familiale

L’histoire de la famille est aussi le plus souvent attachée à une région, voire un pays. Or savoir d’où l’on vient sur le plan géographique est d’autant plus utile dans une société mondialisée où les enfants et les petits-enfants redeviennent nomades.

En complément, je vous invite à lire un article très intéressant qui explique la fonction des grands-parents de manière approfondie.

Créer des souvenirs familiaux

Prendre soin de nos grands-parents, c’est aussi souvent passer du temps ensemble de manière concrète. Du fait de l’éloignement, les repas dominicaux qui rassemblaient les générations se font moins fréquents. C’est aussi le cas des activités extra-scolaires que les grands-parents peuvent enseigner. A titre personnel, j’ai appris à jardiner avec ma grand-mère maternelle qui venait nous garder quand mes parents travaillaient.

Grand-père bricolant avec son petit-fils
Grand-père bricolant avec son petit-fils

Du coup, de nombreux grands-parents accueillent leurs petits-enfants durant les vacances scolaires. Parents & grands-parents s’organisent pour les aspects logistiques et le transport des bambins jusqu’à destination. D’abord cela permet aux parents de continuer à travailler alors que l’école est fermée. Au delà de cet aspect pratique, c’est ainsi que la relation grands-parents petits-enfants se construit, en créant des expériences partagées. Des souvenirs de famille se créent entre les générations. Des souvenirs que les petits-enfants pourront se remémorer plus tard et raconter à leur propre descendance.

Or la situation sanitaire actuelle contraint fortement ces modes de fonctionnement. Du fait de la pandémie, les contacts se font de plus en plus de manière virtuelle via les écrans de nos ordinateurs et de nos téléphones.

Comment renforcer le lien avec des grands-parents connectés ?

Nous sommes vigilants avec Papa Crapule pour établir un usage raisonné des écrans. J’avoue être plus particulièrement sensible à cette question. J’ai même écrit un article pour partager mes astuces pour limiter le temps d’écran. Mais pendant le confinement, nous avons dû assouplir notre mode de fonctionnement. J’ai alors constaté à quel point la technologie pouvait aussi aider à maintenir les relations grands-parents / petits-enfants.

Avant même le confinement, nous utilisions Skype en général une fois par semaine pour que les grands-parents maternels de Stanislas puissent suivre son évolution et le voir grandir.

La technologie au service de la relation grands-parents petits-enfants : un jeune garçon en train d'échanger avec sa famille via un écran d'ordinateur
Les écrans permettent aux grands-parents et aux petits-enfants de communiquer à distance

Durant le premier confinement de 2020 où l’école était fermée, le rythme s’est accéléré. Nous faisions alors une visioconférence quasiment tous les jours. Pourtant il y avait peu de nouveauté à raconter chaque jour. Alors les grands-parents de Stanislas ont proposé de lui lire un album illustré à chaque visioconférence. Cela présentait l’avantage d’occuper grands-parents et petit-enfant. Je profitais alors de ce moment pour vaquer à mes occupations.

Du coup, le temps d’écran a « explosé » à proprement parler, passant de 2 heures à 6 voire 8 heures par semaine. Mais en même temps, Stanislas devait faire preuve de concentration pour écouter. Ses grands-parents se trouvaient moins isolés avec ce moment de partage quotidien. Bien sûr avec le retour à l’école, nous avons de nouveau modifié les modalités et la fréquence de ces moments de vie partagée.

Dernièrement, les grands-parents de Stan se sont mis à utiliser WhatsApp. Du coup, nous communiquons et partageons aujourd’hui davantage en temps réel de part et d’autre. Bref, dans une configuration de grands-parents connectés, les NTIC deviennent notre canal privilégié de communication.

Renforcer la relation entre petits-enfants et grands-parents éloignés de la technologie

31 % des plus de 60 ans n’utilisent jamais Internet selon l’enquête menée par Les Petits Frères des Pauvres en 2017 en France. Ce résultat atteint 47 % chez les 75-84 ans et à 68 % chez les 85 ans et plus. Vos parents et grands-parents en font peut-être partie. C’est pour cela qu’il est important d’utiliser aussi des moyens de communication plus « traditionnels » avec eux. Ce qui n’empêche pas l’innovation…

Offrir un calendrier personnalisé pour renforcer la relation grands-parents petits-enfants

C’est une solution classique que je pratique depuis quelques années et même si nous communiquons régulièrement via les nouvelles technologies de l’information. Reposant sur l’impression à la demande, différentes plateformes vous proposent aujourd’hui de charger vos photos et de configurer votre calendrier. Vous avez le choix parmi une foule de mises en page prédéfinies. Certaines plateformes permettent de noter des petits messages sur chaque date comme autant de clin d’oeil.

Je trouve que c’est un moyen très sympa de faire la synthèse de l’année écoulée et de montrer comment notre Petite Crapule a grandi. D’une certaine manière, cela remplace un peu les albums photos, en perte de vitesse depuis que la photo a pris le virage numérique.

Envoyer des nouvelles de la famille avec Famileo

Cette solution privilégie l’écrit puisque le principe est d’imprimer un journal retraçant les événements récents de la famille. Du côté des jeunes générations, une application est disponible pour pouvoir envoyer des messages accompagnés des photos. C’est un moyen de communiquer original car il repose sur les habitudes de chaque génération en présence : papier pour les anciens, digitales pour les nouveaux. C’est aussi un formidable moyen de renforcer la relation grands-parents petits-enfants.

En fonction de la fréquence choisie (mensuelle, bi-mensuelle ou hebdomadaire), les grands-parents reçoivent dans leur boîte aux lettres leur gazette familiale. Elle rassemble tous les messages envoyés sur l’application durant la période écoulée.

Les + : Une typographie adaptée et des photos bien larges pour être vues et lues même par des yeux fatigués. Possibilité de conserver les exemplaires pour consulter ses « archives ». Coût de l’abonnement mensuel modéré.

Les – : Comme il s’agit d’une version papier, on ne peut pas envoyer de vidéos. Il n’y a pas de dimension instantanée puisque le partage se fait a posteriori. Coût récurrent (abonnement)

Transmettre en temps réel des instantanés de vie avec Sunday Box

Tout le monde peut faire le constat que la génération des aînés et des papy-boomers place souvent la télévision au coeur de son logement. Encore plus pour les personnes seules, le poste TV reste souvent allumé une grande partie de la journée pour avoir un fond sonore.

Partant de cette évidence, une nouvelle solution a vu le jour récemment. En effet, la Sunday Box propose d’envoyer des photos en temps réel sur la télévision. Pour ce faire, il est nécessaire de s’équiper d’un boitier qui communique avec le poste en Wifi ou avec une clef 4G (119€ au moment où j’écris l’article en février 2021). La personne reçoit une notification sur sa télécommande au moyen d’un coeur qui clignote dès qu’un membre de sa famille lui envoie un message.

J’avoue que j’ai trouvé la proposition très ingénieuse pour renforcer la relation grands-parents petits-enfants. Et si mes parents n’étaient pas connectés, j’envisagerais sérieusement d’offrir la Sunday Box en cadeau.

Le + : Réception et visionnage de vidéos. Consultation en temps réel. Coût ponctuel (achat du boitier)

Le – : Absence d’archive. Coût du boiter.

En guise de conclusion

Vous pouvez profiter de l’occasion de la fête des grands-mères ou des grands-pères, qui ont lieu respectivement début mars et début octobre, pour passer à l’action. Chacune des solutions nécessite peu de temps pour être mise en place. Surtout en ces temps compliqués, c’est sûrement les cadeaux qui feront le plus plaisir à nos grands-parents.

Sources & références sur les personnes âgées en France

Laisser un commentaire

Restez informé
close-link