15 avril 2021

Les remontées acides durant la grossesse : tout savoir pour mieux les calmer

Accueil / Grossesse / Symptômes / Les remontées acides durant la grossesse : tout savoir pour mieux les calmer

Enceinte depuis quelques mois, vous faites l’expérience de sensations douloureuses, comme des brûlures dans la poitrine. Rien d’anormal rassurez-vous même si c’est fort désagréable. Causé par des changements hormonaux et par le bébé en croissance, ce phénomène a tendance à s’accentuer à mesure que vous avancez dans le terme. Mais bonne nouvelle : vous pouvez calmer ses remontées acides durant la grossesse en modifiant votre alimentation et votre mode de vie.

Pourquoi les femmes enceintes souffrent de brûlures d’estomac et de remontées acides durant la grossesse ?

Si 10% de adultes sont touchés chaque jour par les symptômes du reflux gastro-oesophagien (RGO), ils concernent entre 30 à 50% des femmes enceintes. Cette fréquence accrue pendant la grossesse, y compris chez celles qui ne l’avaient jamais éprouvé, s’explique par la combinaison de deux facteurs.

Schéma du RGO (Source : AMELI)

Le rôle des hormones

Comme souvent pendant la grossesse, l’origine de difficulté se trouve dans les effets collatéraux des changements hormonaux.

La grande responsable des remontées acides, c’est la progestérone. Elle a vocation à détendre les muscles pendant la grossesse. Mais elle ne fait pas de distinction. Son pouvoir agit sur tous les muscles, y compris ceux de l’appareil digestif. En particulier la paresse musculaire qu’elle déclenche opère sur le sphincter œsophagien, sorte de petit clapet situé entre l’œsophage (le tube qui transporte la nourriture et le liquide vers votre estomac lorsque vous avalez) et l’estomac. Quand le clapet fonctionne normalement, il joue un rôle de barrière empêchant le contenu de l’estomac de repartir dans l’oesophage. Quand il se relâche, les sucs gastriques marqués par l’acidité de l’estomac remontent dans l’œsophage.

Cela se traduit par des aigreurs voire la sensation d’avoir constamment une saveur acide dans la gorge. Vous pouvez vous mettre à tousser de manière persistante. La remontée peut même avoir lieu jusque dans la gorge ou même la bouche : on parle alors de régurgitations acides, c’est-à-dire des aliments ingérés qui reviennent dans la bouche, sans nausée ou efforts de vomissement.

Une pression accrue sur le ventre

La femme enceinte subit des modifications anatomiques significatives à partir du deuxième semestre. En effet, le foetus grandit et a besoin de plus en plus de place. L’utérus qui l’accueille exerce une poussée vers le haut en direction de l’estomac. À un moment où le clapet fonctionne moins bien, cette pression supplémentaire favorise et accentue la remontée des sucs gastriques vers l’œsophage.

Quand apparaît le reflux gastro-œsophagien durant la grossesse ?

Remontées acides et des brûlures d’estomac forment deux symptômes typiques du reflux gastro-œsophagien (RGO). Elles peuvent se produire dès le premier trimestre chez certaines femmes. Le plus souvent, les symptômes se manifestent plus tardivement, au deuxième trimestre, et sont encore nettement plus prononcés à mesure que le terme approche. En effet, la pression et le taux des hormones en cause ne cessent d’augmenter jusqu’au jour de l’accouchement.

Mais vous pouvez aussi agir en mettant en place quelques principes d’hygiène de vie.

Comment réduire les remontées acides durant la grossesse ?

Vous n’avez pas vraiment moyen d’agir sur les causes à l’origine du reflux gastro-oesophagien. Bébé ne va pas arrêter de grandir et la progestérone ne cessera d’augmenter. En revanche, vous pouvez modifier la manière de vous alimenter pour aider votre système digestif à mieux jouer son rôle. Vous constaterez certainement avec plaisir que plusieurs des conseils pour remédier aux brûlures d’estomac et remontées acides coïncident avec ceux pour faciliter le transit intestinal.

Des repas plus nombreux mais plus légers

  • Fractionnez les repas au lieu de ne faire que trois grands repas. En ingérant des plus petites quantités à chaque repas, votre estomac aura moins à sécréter d’acide. Vous pouvez monter jusqu’à 5 ou 6 repas par jour. Toutefois n’oubliez pas de bien répartir vos calories sur la journée. Manger plus souvent ne signifie pas manger plus « tout court ».
  • Repérez les aliments et les boissons qui déclenchent vos brûlures d’estomac pour les éviter.
  • Limitez les repas et les aliments trop gras comme la charcuterie. En effet, ceux-ci nécessitent une production d’acide importante pour être digérés. C’est encore plus important pour le dîner en prévision du coucher.
  • Evitez aussi les plats trop épicés.
  • Préférez les textures épaisses d’aliments
  • Concernant la boisson, deux conseils sont importants à suivre :
    • Buvez moins en mangeant. En effet, boire de grandes quantités en mangeant peut augmenter le risque de reflux acide et de brûlures d’estomac. Dans la mesure où il est important de vous hydrater correctement, vous devrez donc boire, toujours de préférence de l’eau, de manière espacée avec vos repas.
    • Limitez les boissons gazeuses
    • Arrêtez ou réduisez de manière drastique les excitants comme le café ou le thé qui vont venir perturber le fonctionnement du sphincter.
    • Zéro alcool pendant la grossesse de toute façon.

Des repas plus lents

  • Mangez assis et avec des couverts. Si vous mangez debout, vous aurez forcément envie de raccourcir le temps du repas.
  • Prenez vos repas dans le calme pour manger lentement.
  • Ce climat sera également propice à prendre le temps de mastiquer.

La mastication est une étape importante car elle facilite le travail de digestion en réduisant en morceaux plus petits les aliments. Si vous avalez gros morceaux très rapidement, vous obligez votre corps à produire beaucoup de suc gastrique, très acide, pour finir le travail. Les petits morceaux réduisent aussi la pression sur le sphincter de l’œsophage. Le tout minimise les risques de remontées acides durant la grossesse.

Dans le calme, vous pourrez vous mieux vous concentrer sur la mastication. Vous pouvez vous fixer un nombre de broyages systématiques avant d’avaler. Si vous avalez d’habitude après 5 mastications, passez à 10 ou 15. Vous devriez voir des effets rapidement. L’essentiel est de le faire de manière systématique à chaque repas. Cela vaut pour tous les aliments mais certains nécessitent encore plus d’efforts. Vous pouvez aussi privilégiez des aliments qui nécessitent plus de mastication naturellement. C’est le cas des végétaux riches en fibres comme les crudités.

Autres conseils d’hygiène de vie

Dans la mesure où les remontées acides et les brûlures d’estomac se manifestent plus facilement quand on se penche en avant, il est recommandé de conserver une posture droite pendant et après le repas.

  • Laissez passer 2 à 3 heures avant d’aller vous coucher.
  • Eventuellement placez un oreiller pour surélever le haut de votre corps

Enfin sachez que la consommation de tabac peut provoquer sur le long terme une surproduction d’acidité gastrique dans l’estomac. En effet, les composés de la fumée irritent l’estomac qui sécrète en réaction plus d’acide. Donc si vous êtes fumeuse, vous devriez arrêter le tabac aussi pour limiter les remontées acides durant votre grossesse.

En guise de conclusion

Si ces mesures non médicamenteuses ne suffisent pas à soulager la survenue des brûlures d’estomac ou des remontées acides, consultez votre professionnel de santé. Il sera en mesure de vous prescrire éventuellement des médicaments adaptés à votre état.

Source & références sur le RGO

À PROPOS DE L'AUTEUR : Fanny Coutanceau

Diététicienne Nutritionniste & Consultante en Périnatalité Spécialisée en allaitement maternel Fondatrice de l'Institut Parentalité et Enfance

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?

Proposez-moi les sujets pour lesquels vous n’arrivez pas à trouver une réponse précise et qui vous préoccupe. Je ferai les recherches nécessaires pour pouvoir l’ajouter à ma liste d’articles. Ainsi, nous enrichirons les connaissances de la communauté Petite Crapule ! Merci d’avance

Restez informé
close-link