Comment occuper un tout petit en voyage ?

Vous prévoyez un long voyage avec votre bambin en train ou en avion ? Mais comment faire pour éviter que ça ne vire pas au cauchemar ? Vous imaginez déjà le regard courroucé des voyageurs à côté de vous…. Figurez-vous qu’aux dernières vacances, j’ai testé avec Stanislas – 3 ans – un voyage transatlantique. Autant dire que j’appréhendais ce marathon (au total 15 heures), non sans raison. J’ai donc cherché à savoir comment occuper un tout petit en voyage, surtout quand il est aussi long.

Ce n’est pas la première fois que je pars en vacances avec mon enfant. Mais finalement un bébé qui dort et mange reste plus simple à gérer qu’un tout jeune enfant qui a envie de remuer. Je partage ici mon expérience de maman ! La clef réside dans l’anticipation et la préparation pour parer à toutes éventualités. Et faites aussi confiance à votre bonne étoile 😉

Préparer le sac de voyage de son enfant

Pour notre cinquième voyage transatlantique avec enfant, la nouveauté c’est que nous avons voyagé en duo. Papa Crapule ne pouvait pas nous accompagner. Du coup, c’était légèrement plus stressant pour moi. Mais j’avais bien briefé Stan sur cette situation qui nécessitait que nous restions souder. Je n’avais aucune envie de courir après lui dans l’aéroport puis à la gare avec tous nos bagages. En dehors des valises, j’avais donc le sac de voyage de Stan et il avait aussi son propre petit sac à lui.

Les indispensables : change et nourriture

C’est évident mais mieux son sac de voyage est préparé, plus le voyage sera facilité… je n’ai pas dit facile. Donc prévoyez d’abord les basiques.

Vu que nous devions manger dans l’avion, j’ai prévu un bon stock de change ainsi que des vêtements un peu plus chauds puisqu’il fait plutôt frisquet en avion. Avec les turbulences du vol et les gestes parfois brusques d’un petit galopin, j’avais bien anticipé : il s’est bien sûr tâché en mangeant.

Par ailleurs, vu ma précédente expérience où nous avions 1h30 heures de retard au décollage, j’ai aussi pris quelques compotes gourdes et des petits biscuits. S’il mange trop tard, cela retarde d’autant le dodo et Stan est plus difficile à gérer quand il est fatigué comme la plupart des enfants. Nous partons toujours avec l’un des derniers vols pour passer une partie des 8 heures de vol à dormir. Cette fois-ci il a dormi environ 4 heures, plutôt pas mal même s’il reste la même durée à occuper 🙂

Faites le choisir ses jouets pour le voyage

La besace de Stan a été plutôt bien remplie. Je lui ai demandé de choisir parmi ses voitures celles qu’il voulait emporter. De même pour ses livres. Ainsi entre nos 2 sacs, nous avions de quoi nous occuper : autocollants, crayons de couleurs, petites voitures, pêche à la ligne et j’en passe. Je pense que tout enfant est d’autant plus coopératif qu’il trouvera dans son sac ses jouets préférés du moment. Je n’ai donc vraiment rien oublié dans mon sac pour être sûre de pouvoir « dégainer » la bonne activité au bon moment ! L’essentiel reste d’avoir prévu suffisamment de jouets pour pouvoir renouveler régulièrement l’activité proposée.

Pour occuper les touts petits en voyage : prévoir un sac de voyage rempli de jouets
Pour occuper un tout petit en voyage : prévoir un sac de voyage rempli de jouets et d’activités

Astuce de parents : si votre budget le permet, emportez une activité surprise et inédite que votre enfant ne connaît pas. Les enfants adorent la nouveauté et vous pouvez être sûr qu’il sera longtemps occupé par sa nouvelle activité. A défaut, j’ai acheté quelques nouveaux livres que Stan a découvert pendant le voyage. Une lecture chuchotée au coin de l’oreille… rien de tel pour le calmer avant de s’endormir.

Distraire son enfant pendant le voyage

Avion et train sont très différents du point de vue du divertissement. Les avions sont conçus pour nous divertir vu le temps que nous sommes susceptibles d’y passer.

Des vidéos pour occuper un tout petit dans l’avion

Placé devant chaque siège, difficile d’éviter l’usage des écrans pendant un vol. Je cherche au quotidien à limiter cette activité vu l’âge de Stanislas. Toutefois, dans un avion, je préfère adopter une position plus souple. Même si nous avons emmené plein de jouets, je ne peux pas interdire l’usage des écrans alors que je peux moi-même m’en servir une fois Stanislas endormi.

Les tablettes tactiles pour occuper les tout petits en avion
Les vidéos de divertissement pour occuper les tout petits en avion

Toutes les compagnies aériennes proposent une section dédiée aux Kids dans leur catalogue interactif. Certaines mêmes ont des sous-catégories selon l’âge. Bref, j’ai pu facilement sélectionné un programme adapté pour Stanislas. Mais le choix reste limité. Du coup, Stan s’est lassé à plusieurs reprises et a demandé une autre activité, ce qui m’a bien plu pour placer les miennes 😉 Je ne voulais pas avoir réfléchi pour rien à comment occuper un tout petit en voyage !

Vous pouvez aussi opter pour un lecteur DVD ou une tablette où charger des vidéos adaptées avant votre voyage. A vous de voir ce que vous préférez et comment vous êtes organisés !

Admirer et commenter ensemble le paysage

Une fois que vous avez utilisé tous les jouets que vous aviez dans votre sac de voyage, il vous reste à lui faire admirer le paysage quand vous voyagez en train. Ainsi nous avons commenté ensemble tout ce que nous voyions. Pour nous qui vivons sous les tropiques, autant dire que nous avions de nombreuses remarques. Une longue litanie qui nous a donné des idées pour pratiquer une des activités favorites de Stan : dessiner.

Dessiner pour divertir un tout petit en voyage

Avec les exemples de vaches, d’arbres et de maisons qui défilaient à toute vitesse sous nos yeux, nous n’avons pas eu de mal pour trouver des idées pour dessiner. Cela reste une des activités les plus simples à mettre en oeuvre et qui fonctionne dès que je suis d’accord pour jeter sur le papier l’un des chefs d’oeuvre dont j’ai le secret 😉 Je suis tellement nulle en 2D (j’ai fait quelques années de sculpture) que Stan doit se sentir sans complexe pour se lancer… et il a bien raison !

Pour notre 2ème voyage en train pendant ces vacances, nous étions placés côte à côte et disposions d’une tablette rétractable. J’ai réparti les feuilles du côté de Stanislas pour qu’il soit plus à l’aise et sur ma tablette, il avait tous les crayons et feutres ainsi que quelques autocollants à sa disposition.

Le hasard des belles rencontres

Rien ne se passe jamais comme nous le prévoyons… Le charme de la vie ! Pour notre traversée au dessus des océans, nous avons eu la chance d’avoir une jeune femme à nos côtés très sympathique. Elle s’est fort amusée à questionner Stanislas pour le faire parler. Elle a aussi suivi ses recommandations quand il lui a dit très sérieusement qu’il ne fallait pas manger en regardant un écran.

Dans le train aussi, notre bonne fortune nous a placés au coeur d’un carré Famille propice à de belles rencontres. Il faut dire qu’un enfant met souvent de l’animation autour de lui. Stan a sollicité plusieurs jeunes gens qui ont gentiment joué avec lui au Dobble, un jeu pratique pour les voyages du fait de sa petite taille avec lui, à la pèche à la ligne ou aux petites voitures. Du coup, j’ai simplement proposé les activités à cette joyeuse petite troupe et supervisé que Stan ne dérangeait pas trop son entourage.

En guise de conclusion…

Je mentirai aussi si je disais que le voyage s’est passé comme sur un nuage… En fait le vol transatlantique s’est bien passé. Mais notre deuxième voyage en train – six heures en TER aller retour sur la même journée – m’a vraiment épuisée. J’avais pourtant quasiment le même stock de jouets à disposition mais Stanislas était plus turbulent. Sûrement moins impressionné que lors du premier trajet, il a commencé à prendre ses aises et à vouloir circuler dans les allées. Du coup, je pense qu’il me manquait sûrement une ou deux activités plus adaptées à cet environnement. Si vous voyagez souvent en train avec vos enfants et que vous savez comment occuper un tout petit en voyage, partagez vos idées d’activité sans plus tarder en commentaire !

Laisser un commentaire