Repas de bébé : 9 objets du quotidien passés au crible de leur utilité

Manger : un des tout premiers besoins du nouveau-né avec le sommeil… Voilà donc un sujet important pour tous les parents. Même si vous choisissez d’allaiter exclusivement, vous devrez acheter un minimum de matériel pour le repas de votre bébé. Oui, je vous assure. Or il existe une quantité incroyable de marques et de matériel de puériculture en ce domaine. Mon objectif n’est pas de vous dire la marque à choisir pour chaque objet car je ne l’ai pas toutes testées. Non, je veux plutôt vous partager, avec le recul de l’expérience, les objets qui nous ont été vraiment utiles et les autres plus futiles.

Notre objectif : lui proposer de manger des aliments sains dans des conditions confortables pour lui comme pour nous. Du coup, j’ai classé les principaux objets intervenant pour le repas de bébé en trois catégories : les indispensables, les sympa à avoir et les futiles. Un classement personnel et subjectif fondé sur notre expérience de parents.

Les objets indispensables pour le repas de bébé

Des biberons, une évidence pour nourrir un bébé même allaité

Je ne compte pas refaire ici mon article consacré exclusivement au choix du biberon. J’y explique tous les critères et toutes les options qui s’offrent à vous. Toutefois, il me semble nécessaire d’insister sur le fait que le choix d’un biberon est important pour la santé et le développement de votre bébé. Et même si vous allaitez, vous serez amenée rapidement à utiliser des biberons, surtout si vous faites le choix de tirer votre lait.

Le stérilisateur de biberons pour manger de parfaites conditions d’hygiène

Evidemment l’autre objet qui vient ensuite en tête est le stérilisateur, indispensable pour s’assurer que vos biberons seront parfaitement propres. Il s’agit de ne prendre aucun risque en donnant à mangeant à votre nouveau-né, surtout durant les premières semaines où sa santé est particulièrement fragile.

Si vous chinez, vous pourrez encore trouver un stérilisateur à l’ancienne en aluminium. Il faut le remplir d’eau et le placer sur le feu d’une cuisinière à gaz. Cette marmite assez haute dispose d’un compartiment intérieur pour accueillir plusieurs biberons simultanément.

Stérilisateur en aluminium pour nettoyer les biberons du repas de bébé
Stérilisateur de biberons à placer sur une cuisinière à gaz (source)

Comme je me suis équipée de biberons en verre au début de ma vie de maman, j’avais aussi saisi l’occasion d’une brocante pour acheter ce modèle de stérilisateur de biberons à l’ancienne. Aussi parce qu’ici aux Antilles, des coupures d’électricité peuvent se produire, par exemple lors du passage des cyclones. Si vous pouvez subir ce genre d’inconvénient, mieux vaut anticiper.

Mais de manière plus courante, vous allez sûrement porter votre choix sur un stérilisateur électrique. Le deuxième modèle que nous avions choisi combinait la stérilisation et le sèche biberon. Adapté à toutes les tailles de biberon, j’ai trouvé cette solution hyper pratique. Grâce à des branches amovibles et de différentes hauteurs, la vapeur du stérilisateur agit sur tout l’intérieur du biberon. Vous êtes assurés de détruire toutes les bactéries et de servir un repas de bébé dans de bonnes conditions d’hygiène.

Comptez entre 30 et 80 euros pour un stérilisateur électrique.

Le tire-lait, un préalable pour le repas de bébé allaité

Comme son nom l’indique, cet objet de puériculture n’est nécessaire que si vous voulez que votre enfant puisse boire votre lait, même si vous n’êtes pas présente. C’est particulièrement crucial de vous équiper si vous allaitez exclusivement au lait maternel. Avec la reprise du travail, vous voudrez vous équiper. Sachez qu’il est possible d’acheter votre tire-lait mais aussi de le louer en pharmacie. Dans ce deuxième cas, très économique puisque vous ne déboursez rien, vous n’aurez pas le choix du modèle bien sûr. Mais on ne peut pas tout avoir. Si vous avez repéré un modèle bien précis au fil de vos lectures, il faudra alors débourser entre 100 et 275€ pour un tire-lait électrique.

Le tire-lait est aussi votre allié si vous voulez impliquer votre conjoint dans le repas de bébé. Que ce soit pour vous soulagez ou pour aider à tisser la relation père-nourrisson,

tire-lait électrique, un objet indisponible pour assurer le repas de bébé
Modèle de tire-lait locatif de la marque Médéla (photo transmise sans contrepartie par la marque)

Je prévois de consacrer tout un article au choix du tire-lait très prochainement en complément de mes autres billets consacrés à l’allaitement.

La chaise haute pour le confort de bébé

Au hasard de nos rencontres, nous avons acheté une partie du matériel de puériculture de seconde main. Notre vendeuse nous a donné sa chaise haute très gentiment car elle la trouvait trop abîmée pour nous la vendre. Pourtant elle nous a bien servi pour tous les repas de bébé. Mais du coup, nous n’avons pas vraiment réfléchi aux critères pour faire notre choix. La nôtre était pliable mais de hauteur fixe et nous avions la possibilité d’incliner le dossier.

Bébé installé dans une chaise haute pour prendre son repas
Bébé prenant son repas dans une chaise haute

Nous n’avons pas eu l’impression de manquer d’une option mais sachez que vous pourriez aussi choisir :

  • une chaise évolutive pouvant aller jusqu’à 6 ans (annonce du fabricant),
  • fixe ou sur roulettes avec système de freinage
  • avec jusqu’à 6 positions différentes : certaines font office de transat !

Bref, les rolls royce n’existent pas que dans le monde automobile ! 🤣

A noter : en choisissant d’allaiter exclusivement, la chaise haute ne nous a pas été utile dès le départ. Nous avons vraiment commencé à nous en servir quand Stan a entamé la diversification alimentaire vers 6 mois. Je me précise cela pour vous aider à maîtriser votre budget. Vous n’êtes pas obligés de tout acheter d’emblée avant même la naissance de votre petite crapule.

Petite astuce : si vous voulez rénover une chaise haute achetée d’occasion, allez faire un tour sur la plateforme Etsy. De nombreuses créatrices y proposent des housses de chaises hautes, imperméabilisées et double face.

La cuiller d’apprentissage

Je suis d’accord que nos grands-parents n’en ont pas bénéficié donc vous me direz : ce n’est pas indispensable. Pourtant votre bébé appréciera sûrement une petite cuillère souple en plastique ou en silicone quand il va commencer à diversifier son alimentation. La prise du repas à la cuillère peut d’ailleurs mettre du temps à être acceptée. Alors autant mettre toutes les chances de votre côté et donner à votre enfant tout le confort possible pour qu’il change ses habitudes. En effet la matière de la cuiller d’apprentissage la rend moins froide que le métal.

Cuiller d'apprentissage pour donner son repas à bébé
Cuiller d’apprentissage pour donner son repas à bébé

Elle se rapproche de la texture de la tétine qu’il a l’habitude de sucer lorsqu’il prend un biberon. Que dire de la brutalité du changement entre le téton d’un sein et une cuillère en métal.

Les objets pour le repas de bébé sympa à avoir… mais pas indispensables

Le goupillon, une alternative pour nettoyer les biberons de bébé

Pourquoi encore utiliser ce vieux truc alors que vous avez un lave-vaisselle et un stérilisateur ? Tout simplement parce que parfois, votre lave-vaisselle et votre stérilisateur ne seront pas remplis suffisamment pour les faire fonctionner. Après cela n’est pas une absolue nécessité.

Il nous sert encore parfois quand notre Petite Crapule nous demande un biberon pour aller plus vite le matin à 4 ans et demi… alors que cela fait belle lurette que nous avons cédé notre stérilisateur pour faire de la place. L’option 2 en 1 permet d’avoir le petit format pour bien rentrer à l’intérieur de la tétine du biberon.

Le rehausseur avec option sac à dos

Nous ne l’avons pas acheté tout de suite. En effet, nous avions la chance de trouver une chaise haute quasiment partout où nous allions quand nous mangions à l’extérieur. Mais au bout de quelques temps, nous avons fait l’acquisition d’un rehausseur transformable en sac à dos. Il s’est avéré ultra pratique et nous l’avons gardé longtemps après s’être débarrassés de la chaise haute.

Les parents nomades apprécieront de pouvoir l’emmener facilement partout, y compris en avion. Très léger, il peut même être porté par votre boutchou dès qu’il maîtrise la marche. Il sera trop fier de vous rendre service. C’est un objet idéal pour aller au restaurant et y être tranquille – car oui c’est plus possible à 18 mois qu’à 4 ans… alors autant en profiter !

Le chauffe biberon

En vivant dans un pays tropical, les repas sont souvent servis à température ambiante, pas forcément très chauffés. C’est un peu pareil pour la nourriture des très jeunes enfants. Si vous utilisez du lait maternisé avec de l’eau à température ambiante, le rendu sera d’emblée un peu tiède sous nos latitudes. Dans mon expérience, cet objet est plus utile utile si vous tirez et conservez votre lait maternel au froid voire au congélateur et que vous souhaitez le réchauffer rapidement.

Mais vous pouvez aussi habituer votre enfant à ne pas manger trop chaud. Ça évite les risques de brûlures. Du coup, c’est la raison pour laquelle je considère que le chauffe-biberon comme un objet pratique mais pas indispensable. Je l’ai finalement peu utilisé et j’aurais très certainement pu m’en passer en modifiant légèrement mon organisation. Il nous a servi surtout quand nous n’avions pas anticipé le repas de bébé et qu’il fallait décongeler rapidement une dose de lait.

Le bavoir

Alors ça paraît bête mais même dans les bavoirs, les marques de puériculture rivalisent d’innovation pour nous faire acheter toujours plus… Je pense aux bavoirs d’apprentissage qui ont la particularité de pouvoir récupérer une partie des aliments qui tombent… lorsque bébé commence la diversification. C’est encore plus utile quand il commence à vouloir manger tout seul.

Bavoir d'apprentissage utile pour le repas de bébé
Bavoir d’apprentissage utile pour le repas de bébé

Nous l’avons acheté sur le tard à Stanislas, autour de 18 mois, et nous nous sommes dit que nous aurions dû l’acquérir bien plus tôt car c’est vraiment super pratique. Après, ce n’est pas indispensable. Cela vous économise juste un peu de nettoyage au sol après la pause déjeuner 🤣 !

Les gadgets pour le repas de bébé

A l’autre bout de l’éventail des objets de puériculture pour nourrir nos enfants, on trouve quand même quelques achats qui nous ont paru d’emblée inutiles.

Robot cuiseur pour bébé

Entendons nous, si vous n’avez pas de cuit vapeur ou de cocotte minute pour vous, alors s’équiper est nécessaire quand votre bébé entre dans la diversification alimentaire. Mais si vous cuisinez déjà pour vous (ce que j’espère), vous ne devriez pas avoir besoin de vous équiper. Bref, il n’est pas nécessaire de cuir séparément vos aliments de ceux de votre bébé. Rien ne le justifie sur le plan sanitaire. Evidemment, pour la réalisation des recettes, c’est une autre histoire. Mais cuir à la vapeur des légumes ne nécessite pas de matériel spécifique pour votre enfant.

Certaines mamans vous diront que c’est pratique pour faire « juste les quantités » qu’il faut. Mais justement, personnellement, je n’ai jamais voulu faire à manger « juste pour Stanislas ». J’ai toujours voulu l’inclure au maximum dans notre repas tout en adaptant bien sûr. Mais si j’avais fait une super purée pomme de terre – haricots verts, je ne voyais pas pourquoi Papa Crapule et moi-même n’aurions pas pu la déguster aussi pour le dîner !

En guise de conclusion

J’espère que maintenant vous avez les idées plus claires sur les objets indispensables à se procurer pour que le repas de bébé se passe dans les meilleures conditions possibles. Si vous avez un budget illimité et de la place pour tout disposer dans votre cuisine, vous pouvez tous les acheter. Mais si vous devez faire des choix, vous pouvez vous limiter aux biberons, au stérilisateur, au tire-lait si vous allaitez et à la chaise haute.

Laisser un commentaire