Sorties en extérieur

Les 12 raisons pour lesquelles vous devriez visiter un zoo avec vos enfants

Photo of author

De plus en plus de gens critiquent les parcs animaliers car ils ne supportent pas de voir enfermer des animaux. Vous partagez peut-être ce point de vue et vous vous demandez alors pourquoi certains parents emmènent encore leurs enfants visiter un zoo. Je vais essayer de vous expliquer mes motivations puisque je fais partie de la deuxième catégorie.

Les avantages de visiter un zoo avec vos enfants se classent en deux grandes catégories : d’une part financièrement, le prix de vos entrées contribuent à soutenir des acteurs essentiels de la préservation des espèces. D’autre part, pour vos enfants, les bienfaits sociaux et éducatifs sont considérables.

Les avantages sociaux et éducatifs d’une journée en famille au zoo

Un voyage en famille au zoo est l’un des moyens les plus simples de montrer à vos enfants la grande diversité d’animaux qui peuplent notre planète. Cela leur offre aussi une superbe occasion d’apprendre de précieuses connaissances sur la faune et la flore. Qu’il s’agisse d’améliorer leurs capacités de langage ou de leur permettre d’explorer leurs sens, les bienfaits sont nombreux. Enfin, ces lieux participent souvent à une première prise de conscience des effets que chacun d’entre nous peut avoir sur la nature. Je l’ai moi-même constaté sur mon fils pour qui la visite du zoo de Guadeloupe est une de ses activités en famille préférée.

Fillette en visite au zoo entourée de biches

Favoriser les liens familiaux avec une visite au zoo

Visiter un zoo est d’abord une excellente façon de passer du temps non seulement avec les grands-parents, les frères et soeurs mais aussi avec les oncles, tantes et les cousins. Cette sortie peut fédérer autour d’elle toutes les générations. Si vous réfléchissez, peu d’activités offrent cette possibilité.

En effet, chacun peut apprécier quelque chose dans une visite dans un parc animalier : certains seront sensibles aux couleurs, d’autres à certains animaux ou encore au fait d’être immergé en plein coeur de la nature. En plus, tout le monde n’a pas besoin d’aller au même rythme. Les enfants apprécieront de pouvoir évoluer librement quand les plus anciens profiteront des bancs à disposition ou des points de restauration pour faire des pauses. L’un de mes plus beaux souvenirs récents est la visite du Parc animalier de Sainte-Croix en Lorraine avec mes parents et mon fils. Ce fut une journée palpitante et magique pour tout le monde !

Proposer une activité déconnectée des écrans

Aujourd’hui de nombreux enfants sont peu conscients du monde qui les entoure même s’ils disposent de beaucoup d’informations. C’est peut-être encore plus le cas des enfants citadins. Ils vivent loin de la nature, souvent en appartement. Pour eux, le jardin public constitue parfois le seul l’horizon « nature » de leur quotidien.

Ce public utilise de plus en plus les technologies modernes. De nombreux enfants restent collés à un écran plusieurs heures par jour. Ils trouvent là une source d’occupation facile, à portée de main et peu onéreuse pour leurs parents.

Cependant, si vous les amenez visiter un zoo, vos enfants auront la possibilité de se déconnecter complètement des écrans. Il y a peu de chance qu’ils vous les réclament tant ils seront captivés par toute la richesse et les nouveautés de ce qui les entoure.

Visiter un zoo pour améliorer les compétences linguistiques des enfants

Lorsque vous vous promenez dans un zoo avec de très jeunes enfants qui commencent à parler, ils vont vous poser une foule de questions sur les animaux. Ils voudront savoir où ils vivent et ce qu’ils mangent : vous pourrez leur apprendre à distinguer les herbivores, des carnivores et les omnivores.

De même, chaque nouvel animal nécessite d’apprendre un nouveau mot.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi décliner avec le nom des petits : la chèvre et son chevreau, l’oie et ses oisons. Bref, ils entendront une foule de nouveaux mots, ce qui contribuera à améliorer leurs compétences linguistiques.

Visiter un zoo apporte une foule de connaissance à travers des supports ludiques comme cette table à pattes
Des supports ludiques pour apprendre en s’amusant

Avec des enfants en fin de maternelle qui commencent à savoir décrypter les lettres, utilisez la signalisation et les panneaux d’information du zoo pour les faire pratiquer.

Essayez de les encourager à répéter ces nouveaux mots dans les jours suivants votre visite pour stimuler leur mémoire.

Profiter de programmes éducatifs multisensoriels pour apprendre sur les animaux

Certains enfants possèdent une mémoire kinesthésique qui repose sur les sensations. Si vous avez des enfants qui préfèrent ainsi un apprentissage pratique plutôt que d’écouter des discours ou lire des informations dans des livres, ils vont adorer visiter un zoo. En effet, de nombreux parcs animaliers proposent aujourd’hui des programmes éducatifs multisensoriels.

Les enfants peuvent par exemple interagir avec les animaux au fur et à mesure qu’ils se familiarisent avec eux. Pouvoir caresser et toucher un animal aide les enfants à mieux assimiler ce qu’ils apprennent ! Certains sites prévoient même pour les enfants du primaire des journées « soigneur d’un Jour » où ils peuvent préparer et distribuer les repas de certains locataires du parc !

Petit garçon en train de toucher un âne
Garçonnet approchant un âne

Privilégiez alors ces sites où vos enfants peuvent s’immerger pleinement avec les animaux.

Par ailleurs, de nombreux zoos proposent également une multitude d’activités et de programmes d’apprentissage différents. Qu’il s’agisse de lecture et d’heures du conte au coin du feu, de sessions de chant ou des ateliers d’artisanat liés aux animaux, vos enfants interagiront là aussi de manière multisensorielle et hautement interactive. Ils apprendront l’odeur d’un animal, les sons qu’il émet, ce qu’il ressent et à quoi il ressemble.

Améliorer la conscience de soi des enfants

L’un des facteurs clés du développement d’un enfant est la capacité d’être conscient de lui-même et des autres.

En visitant un zoo, vous permettez à votre enfant de repousser ses limites et d’explorer de nouveaux environnements. Il fait de nouvelles expériences tout en restant dans un espace relativement sûr et sécurisé.

Lorsque votre enfant se promène dans un zoo et rencontre des animaux et des espèces qu’il n’a jamais vus auparavant, il ressentira naturellement de l’appréhension à l’approche de certains animaux.

Cela vous offre l’occasion de les aider à surmonter leurs peurs, tout en leur apprenant à rester en sécurité et à respecter les animaux sauvages. Certains seront effrayés par les reptiles ou les insectes. Or un simple échange avec un guide soigneur peut dédramatiser la situation.

Rencontre avec les insectes au Parc de Sainte-Croix
Rencontre avec les insectes au Parc de Sainte-Croix

Mettre des étoiles dans les yeux des enfants et éveiller leur curiosité

Dès qu’un enfant entre dans un zoo, ses yeux s’écarquillent. « Maman, je peux voir cet animal ? » « Papi, il mange quoi ? du poulet comme moi ? » « Papa, puis-je ramener celui-là à la maison ? ». Bien sûr, vous déclinerez cette dernière demande !

En plus de courir dans un état d’excitation frénétique, l’activité la plus courante des enfants dans un parc animalier est de poser des questions. C’est parce qu’il y a tout simplement tellement de nouvelles images, de nouveaux sons et même d’odeurs à explorer… Or les enfants sont naturellement curieux. Ils vont donc apprendre et s’imprégner très facilement de ces environnements si fascinants ! C’est tellement différent de leur quotidien.

Visiter un zoo pour faire de l’exercice en plein air

Non seulement la plupart des parcs animaliers hébergent des animaux incroyables, mais ils possèdent également des terrains de jeux parmi les plus sympa !

D’abord leur superficie recouvre une vaste étendue de terres : 4 parcs font plus de 100 ha dans l’Hexagone, soit près de 100 terrains de foot. Si vos enfants veulent se dépenser, ils auront de la place avec des kilomètres de sentiers pédestres balisés. Ils iront à leur rythme et profiteront des libertés de l’espace ouvert ! Or l’exercice et l’air frais jouent un rôle clé dans le développement d’un enfant, à la fois physiquement et mentalement. Il s’oxygène un maximum et c’est bon pour son cerveau aussi.

Garçon dans une basse-cour
Découverte d’une basse-cour et de ses habitants

De nombreux zoos offrent également des aires de jeux aux enfants pour travailler leur motricité globale tout en se faisant de nouveaux amis.

Sensibiliser à la préservation de la nature

Particulièrement sensibles aux problématiques environnementales et à la biodiversité, de nombreux zoos conçoivent leur parcours pour enseigner aux enfants leurs efforts de conservation. Ils leur expliquent l’importance du travail qu’ils font au quotidien pour soigner et préserver les espèces, parfois menacées.

Que ce soit au moment des repas ou lors de moment d’échange avec les guides animaliers, les enfants vont recueillir une mine d’informations sur les animaux qui y vivent. Visiter un zoo aide les enfants à comprendre l’importance de prendre soin de l’environnement car cela a un impact significatif sur la vie et le bien-être des animaux.

Fillette caressant un raton laveur dans un zoo
Fillette jouant avec un raton laveur

Certains vont même jusqu’à diffuser des informations plus générales sur les dangers qui pèsent sur les écosystèmes. Ainsi le Parc de Sainte-Croix a disséminé sur son parcours des petites pancartes très instructives.

Visiter un zoo permet d'être sensibilisé aux menaces qui pèsent sur la planète
Visiter un zoo permet d’être sensibilisé aux menaces qui pèsent sur la planète

Soutenir des acteurs essentiels de la préservation des espèces

D’abord plus en plus de sites privilégient une approche où les animaux sont en semi-liberté. Leurs superficies gigantesques rend possible cette approche relativement récente. Citons par exemple les 44 ha de Beauval, 80 ha à Thoiry, 85 ha au parc animalier Planète sauvage ou encore 120 ha à Sainte-Croix.

Globalement, zoos et parcs animaliers oeuvrent, à des degrés divers, à la préservation des espèces. Une mission à laquelle je suis particulièrement sensible.

Lutter contre l’extinction des espèces

Les parcs font ainsi beaucoup d’efforts afin d’élever des espèces. En effet, les animaux que nous observons en tant que visiteurs, proviennent le plus souvent d’autres parcs ou de centres d’élevage. Un animal né à l’état sauvage pourrait difficilement s’habituer à la présence des hommes. Mais pour faire naître un animal en captivité, il ne suffit pas de placer un mâle et une femelle dans le même enclos.

La reproduction est soigneusement contrôlée pour s’assurer que les populations menacées peuvent encore exister, tout en empêchant la consanguinité. Certains parcs sont spécialisés dans les élevages de femelles. D’autres dans ceux des mâles et d’autres zoos encore s’assurent de la reproduction à proprement parler. Plusieurs espèces auraient aujourd’hui disparu s’il n’y avait pas eu de reproduction dans les zoos. On peut citer par exemple l’oryx d’Arabie ou le condor de Californie, pour n’en nommer que quelques-uns.

Condor de Californie sauvé d'extinction grâce aux efforts des parcs animaliers
Condor de Californie sauvé d’extinction grâce aux efforts des parcs animaliers

Ces programmes d’élevage essentiels aident à garantir que les espèces menacées peuvent continuer à survivre et à prospérer. Ils reposent sur une collaboration intense entre les équipes des différents parcs et zoos à l’échelle de la planète. En choisissant d’aller visiter un zoo avec vos enfants, le montant de vos entrées permettent de soutenir ces actions de conservation.

Offrir un refuge sûr aux animaux en voie de disparition

Par ailleurs, les braconniers menacent de nombreux animaux sauvages dans la nature. Dans cette perspective, les zoos peuvent être vus comme un environnement protégé qui leur évite de périr.

Aussi, certains parcs animaliers font tout ce qu’ils peuvent pour recréer l’expérience de vie que chaque animal aurait dans la nature. Beaucoup d’attention est portée à l’habitat, à la nourriture et aux activités dont il a besoin quotidiennement pour se maintenir mentalement alerte. Tout ceci contribue à lui offrir une vie longue et saine.

Lorsque vous choisissez un zoo à visiter, c’est une bonne idée d’en trouver un qui garantit également que l’environnement qu’il fournit à leurs animaux imite celui de leur habitat naturel.

Si voir des lions ou des tigres sous les latitudes tempérées de la France hexagonale vous dérange, vous pouvez sélectionner des parcs qui privilégient les espèces de leur zone climatique. C’est un encouragement à une approche plus respectueuse des animaux.

De nombreux zoos opèrent également des dons sous forme de réversion à des programmes de conservation. Ils aident ainsi protéger les habitats sauvages de certaines espèces. En général ils l’indiquent aux visiteurs. C’est par exemple le cas au Zoo de Guadeloupe où nous nous rendons régulièrement.

Visite au zoo en famille

Apporter des soins vétérinaires de qualité

La qualité des soins offerts dans les zoos du monde entier n’a jamais été aussi bonne. Des équipes pluridisciplinaires travaillent sans relâche pour que les animaux vivent le mieux possible. Ainsi des vétérinaires, des pathologistes et des soigneurs se relaient au chevet des mammifères, des oiseaux ou encore des reptiles présents. Certains ont les dents brosser, d’autres se voient administrer des vaccins selon leurs besoins.

Les animaux sont régulièrement contrôlés et bénéficient de traitement immédiats, y compris parfois de chirurgie, si des problèmes sont détectés. Evaluer le bien-être des animaux n’est pas évident. Mais les grands parcs animaliers font appel à des éthologues pour effectuer des observations régulières du comportement des animaux.

Soigneurs avec un petit poney

L’équipement médical disponible dans les plus grands zoos peut parfois être spectaculaire. Cela peut aller jusqu’aux blocs opératoires ou des unités de soins intensifs.

Le financement de tout ceci provient en partie des recettes réalisées sur les entrées des visiteurs. Modestement, chaque ticket acheté contribue au bien-être des espèces hébergées.

Aider la recherche sur les espèces sauvages

L’un des nombreux problèmes auxquels les animaux sont confrontés dans la nature est la destruction de leurs écosystèmes naturels. Or ils sont besoin de vivre dans ces habitats pour survivre. Aussi, ces écosystèmes doivent être restaurés pour que les animaux puissent continuer à vivre en toute sécurité dans la nature. La façon la plus simple de le faire est de surveiller ces animaux dans un environnement moins risqué. Or dans les parcs, il y a moins de paramètres à superviser.

En complément, de nombreux zoos emploient des experts pour étudier les infections et les maladies animales. Ceux-ci évaluent aussi le risque que leurs animaux contractent une maladie spécifique lors de leur réintroduction dans la nature. Tout ceci serait impossible sans le financement rendu possible quand vous décidez d’aller visiter un zoo.

Soutenir des programmes de réintroduction d’animaux dans la nature

En effet, il arrive que des animaux vivant dans des parcs animaliers soient ensuite réintroduits dans la nature. Cela reste très rare. Normalement, une fois qu’un animal évolue dans un zoo, cela ne signifie qu’il ne pourra plus jamais vivre dans la nature.

Par exemple, le Parc de Sainte-Croix a participé à la réintroduction de 50 animaux sauvages dans leur milieu naturel depuis sa création. Tout dernièrement, deux bisons d’Europe originaires du site lorrain, âgés de 2 et 4 ans, ont été réintroduits en Azerbaïdjan en collaboration avec le WWF. Or cette espèce a longtemps figurée sur la liste rouge de l’UICN des espèces menacées. C’est donc un vrai succès de parvenir à réimplanter ces bisons dans la nature.

Reportage sur la réintroduction de bisons d’Europe en Azerbaïdjan

En guise de conclusion

Ce ne sont là que quelques raisons de visiter un zoo avec vos enfants lors de vos prochaines vacances. Il s’agit d’une formidable opportunité pour stimuler toutes sortes d’apprentissages chez vos bambins. Les zoos permettent aux jeunes de prendre davantage conscience du monde des animaux et du rôle qu’ils y jouent ! Par ailleurs, chaque visite contribue à payer pour des travaux de conservation vitaux, des projets de recherche, des soins vétérinaires de premier plan.

Laisser un commentaire

Restez informé
close-link