Oeufs au plat enceinte : peut-on en manger sans risque pour la santé ?

Besoin de vous nourrir de manière équilibrée pendant votre grossesse, sans avoir trop de temps pour cuisiner ni un budget illimité ? Les oeufs semblent à première vue votre compagnon idéal. En effet ils constituent un aliment de base de notre alimentation et nous apportent bon nombre de protéines. Mais pouvez-vous les consommer sous toutes leurs formes alors que vous attendez un heureux événement ? Personnellement, c’est surtout la question des oeufs au plat enceinte qui me préoccupait. Est-ce que je devais ou non renoncer à en savourer au petit-déjeuner ?

Pour résumer, vous pouvez continuer à en consommer sous réserve que jaune et blanc soient fermes. Au delà des oeufs aux plats, vous trouverez dans mon billet une réponse claire sur tous les modes de cuisson compatibles avec la grossesse.

Pourquoi les oeufs sont bons pour la santé ?

S’ils ont eu pendant un certain temps une mauvaise réputation (on leur attribuait de contribuer au mauvais cholestérol), aujourd’hui les oeufs sont reconnus pour être un excellent nutriment. Ils font même partie des aliments précieux pour les femmes enceinte. En effet, ils ont l’avantage de cumuler plusieurs bienfaits dont une haute valeur nutritive !

Une source de protéines pour un apport calorique réduit

L’oeuf constitue une source indéniable de protéines animales (près de 150, je vous assure que c’est vrai) qui ont une plus grande qualité nutritionnelle que les protéines végétales. Ils renferment des acides aminés essentiels que le corps humain ne peut synthétiser à l’état naturel. C’est en particulier le blanc d’oeuf qui apporte la majorité des protéines. Pour 100g de blanc d’oeuf consommé, vous trouvez 10g de protéines. Selon le poids et l’activité, la quantité de protéines à ingérer chaque jour varie d’un organisme à l’autre. La femme voit ses besoins croître au fur et à mesure que la grossesse avance. En moyenne, il est admis qu’une femme enceinte a besoin de 60 grammes de protéines quotidiennement.

L’oeuf a une haute valeur nutritive pour un faible apport calorique comme le montre le tableau comparatif ci-dessous avec du lait de vache 1/2 écrémé. A noter qu’il ne contient quasiment pas de glucides. Or la femme enceinte a besoin de contrôler sa prise de poids pendant la grossesse. Par conséquent, les oeufs ont toute leur place dans l’alimentation équilibrée d’une future maman.

source : Dossier de l’INRA, un dossier passionnant sur « L’oeuf aux trésors »

Une source de minéraux et de vitamines

Le jaune contient lui davantage de lipides, même s’il contient aussi des protéines. Ses vertus viennent aussi des antioxydants et de la choline qu’il renferme. Cette dernière intervient dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Parmi les vitamines présentent, citons : la vitamine A, D, E et B (B2, B5, B9 ou acide folique, B12). Pour les minéraux, les oeufs sont particulièrement intéressants pour leur apport en iode et en fer, très utiles aux femmes enceintes, en zinc et en phosphore qui contribue à la santé des os et des dents.

Quels sont les risques de consommer des oeufs au plat enceinte ?

Il existe principalement deux risques de maladie quand on consomme des oeufs crus auxquels les oeufs au plat peuvent s’apparenter. Elles ne sont pas spécifiques aux femmes enceintes. En revanche les conséquences lors d’une grossesse peuvent être graves.

Le risque de salmonellose

Cette maladie provient de la bactérie Salmonella connue pour être résistante. On constate une contamination d’origine alimentaire dans l’immense majorité des cas. La bactérie incriminée est présente dans les excréments et les viscères des animaux. Il faut savoir qu’une dose, même minimale, est suffisante pour que l’infection se développe. Après une incubation relativement courte – de 12 à 72 heures -, les premiers symptômes apparaissent : hausse brutale de la température, crampes, nausées voire vomissements et diarrhées. Un peu comme une gastro-entérite.

Si vous constatiez ces manifestations sur votre organisme, allez consulter votre médecin en urgence. Il pourra évaluer l’infection en vous prescrivant une prise de sang et une analyse de vos selles. Comme pour la plupart des maladies, une forme plus sévère peut se développer chez la femme enceinte. Le premier risque tient à la déshydratation qui touche votre organisme et votre bébé par voie de conséquence. Mais si la bactérie passe dans le sang puis dans le placenta, elle peut être nocive pour le foetus jusqu’à provoquer un accouchement prématuré.

La cuisson des aliments au delà de 70°C détruit la bactérie Salmonella. Donc la consommation d’oeufs crus, à la coque ou sur le plat, dont le jaune n’est pas solidifié, est à éviter car ces plats peuvent encore contenir la Salmonella.

Le risque de listeriose

Là aussi, cette maladie provient d’une bactérie – Listeria monocytogenes – présente dans l’alimentation. Les symptômes sont ici plus proches de la grippe : mal de tête, rigueur au niveau de la nuque, fatigue… Vous pouvez constater ces symptômes comme passer totalement à côté et contaminer votre foetus sans même vous en rendre compte. Chaque année, dans près de 1 cas sur 4 des femmes enceintes contaminées, le bébé n’arrive pas à terme, est mort né ou déclare une septicémie ou une méningite dans les jours suivant sa naissance. La plus grande vigilance s’impose.

Les risques encourus par la consommation d’oeufs expliquent qu’il faille légèrement modifier vos habitudes alimentaires pendant les 9 mois de votre grossesse. Il vous faudra mettre en oeuvre un certain nombre de recommandations pour éviter le moindre risque d’intoxication alimentaire. Mais bonne nouvelle : les recommandations pour éviter la salmonellose recoupent en bonne partie celle pour lutter contre la listériose !

Recommandations pour consommer des oeufs au plat enceinte

Acheter des oeufs extra-frais

Achetez et consommez des oeufs extra frais en priorité, surtout si vous voulez consommer des oeufs à la coque, en omelette baveuse voire crus. Moi aussi je ne savais pas ce qu’était un oeuf extra-frais avant d’être enceinte.

  • extra-frais : du jour de ponte jusqu’au 9ème jour
  • frais : du 10ème jour jusqu’à la Date de Consommation Recommandée (DCR)

Si vous habitez à la campagne, vous devriez pouvoir vous procurer des oeufs extra-frais assez facilement. Si vous n’êtes pas sûr des oeufs que vous achetez en supermarché, le plus simple est alors de le cuire 10 minutes pour qu’ils deviennent durs. Alors le risque bactériologique aura disparu. Dans tous les cas, plus vous êtes proche de la DCR, plus il est conseillé de manger les oeufs durs.

Enfin, si vous le pouvez, privilégiez les œufs de poules élevés en plein air qui ont une alimentation beaucoup plus variée.

Les oeufs des poules élevées en plein air sont d’un meilleur apport calorique

Précautions pour les ranger et les conserver

Pour les oeufs comme pour les autres aliments, respecter la chaîne du froid est impératif. Premièrement, faites vos courses avec un sac isotherme pour entreposer les produits frais. Deuxièmement, rangez les oeufs au réfrigérateur dès votre arrivée à la maison réfrigérateur. Même si leur coquille constitue un rempart naturel aux germes et bactéries, il s’agit d’éviter tout risque de salmonellose.

Ensuite évitez les changements de température et conserver les œufs à une température stable : la condensation facilite la pénétration des bactéries (dont salmonella) de la coquille vers l’intérieur de l’œuf.

Inutile de laver les œufs avant de les ranger : vous risquez de favoriser là encore la pénétration de micro-organismes type bactéries comme pour la condensation.

Laver vous les mains

  • avant et après de consommer des oeufs,
  • après avoir caressé un animal.

Pour plus de détail, je vous invite à consulter le site de l’assurance maladie sur les précautions à prendre contre la listeriose.

Comment bien les cuisiner

Comme déjà mentionné, il faut cuire les oeufs à une température minimale de 70°C pour détruire les bactéries éventuellement présentes dans les oeufs. Donc oeufs au plat enceinte sont consommables sous condition.

Les formes que vous pouvez continuez à manger sans risque si vous utilisez des oeufs frais bien cuits

  • Œufs au plat avec jaune bien cuit
  • Œufs durs
  • Omelette bien cuite
  • Œufs brouillés bien cuits
  • Tartes/quiches salées

A l’inverse, évitez les formes et les recettes suivantes :

  • Œufs sur le plat dont le jaune est encore mou
  • Mousse au chocolat, tiramisu, oeufs à la neige et tout dessert où les oeufs ne seraient pas cuits
  • Œufs à la coque ou mollet (jaune liquide ou mi-cuit)
  • Omelette baveuse
  • Œufs tournés ou miroirs
  • Mayonnaise maison
  • Œufs pochés (ex : œufs bénédictine)
  • Œufs brouillés baveux
  • Sauces hollandaise ou béarnaise, crème anglaise
  • Glaces

Si vous êtes au restaurant, chez des amis ou dans tout autre endroit où vous ne savez pas exactement les ingrédients entrant dans la composition des plats (oeufs frais ou pas), ne prenez pas de risque et demandez à consommer autre chose. Vous ne pouvez pas savoir combien de temps ces préparations auront été stockées au réfrigérateur avant de vous être servies.

En guise de conclusion…

Manger des oeufs au plat enceinte est donc bien possible sous condition. Ne consommez que des œufs extra-frais et cuisez-les suffisamment pour que jaune et blanc soient fermes. Si vous désirez ne prendre aucun risque, alors consommez les œufs systématiquement bien cuits et oubliez les oeufs au plat pour les 9 prochains mois !

 

Cet article vous a plu ?

Retrouvez des informations précises, complètes et à jour dans mon dernier livre pour tout savoir sur l’alimentation enceinte.

Découvrir mon livre sur l’alimentation enceinte

Laisser un commentaire