Vacances à la mer avec bébé

Les vacances…. Pour de jeunes parents, c’est un temps espéré tant ils sont épuisés par les premiers mois de vie commune avec bébé. Se pose la question de savoir quelles sont les vacances les mieux adaptées à votre nouvelle vie de famille. Si vous décidez d’aller en vacances à la mer avec bébé, vous devez être organisé et respecter quelques conseils. Bébé pourra ainsi profiter au maximum et vous vivre de vrais petits bonheurs…

Protéger son bébé du soleil

Premier conseil évident pour des vacances à la mer avec bébé : protéger sa peau du soleil. Face à la recrudescence des cancers de la peau liée à des expositions excessives, on parle de plus en plus de capital soleil… Donné à notre naissance et variable d’un individu à l’autre, il nous permet de lutter contre une quantité déterminée d’ultraviolets. Une fois ce capital épuisé, nous ne sommes plus en mesure d’être protégés contre les agressions du soleil. Il faut donc être particulièrement vigilent pour éviter toute survenue de coups de soleil pendant l’enfance qui augmente le risque de développer un cancer à l’âge adulte. La protection des jeunes enfants du soleil constitue donc un réel enjeu de santé publique, particulièrement pendant les grandes vacances.

La peau d’un nouveau-né puis d’un bébé est particulièrement fine et sensible. Nettement plus fragile que la peau d’un adulte, c’est un actif précieux à préserver. D’où ma deuxième recommandation : attendez avant d’emmener votre bébé à la plage. Même si vous avez décidé de passer vos vacances à la mer avec bébé, laissez-le en garde le temps d’aller vous détendre quelques heures. Et attendez qu’il grandisse pour l’emmener. Nous habitons en Guadeloupe à moins de 20 minutes de la plage. Mais notre première fois à la plage avec Stan a été le jour de ces 7 mois. Nous sommes arrivés à 18h30, certes un peu tard vu que la nuit tombait. Au moins nous étions sûrs qu’il ne risquait pas de prendre un coup de soleil 🙂

Limiter l’exposition aux heures les moins dures

Maman et fille sur la plage au coucher du soleil
Privilégiez le matin et la fin d’après-midi pour aller à la plage

Une fois passé sa première année, vous pouvez plus facilement aller à la plage avec bébé. La troisième recommandation de bon sens est de choisir d’aller à la mer en matinée ou en fin d’après-midi. Vous éviterez ainsi l’exposition au soleil durant les heures les plus dures de la journée, à savoir entre 11h et 16h. Préférez la sieste ou visite au zoo s’il est en pleine forêt tropicale… Bref en tout cas, restez à couvert pendant cette période de la journée !

Quelle crème solaire sur la peau d’un bébé ?

Evidemment, vous ne pourrez pas partir en vacances à la mer avec bébé sans vous êtes muni(e) d’une crème solaire ! Je n’ai pas de compétence personnelle pour vous recommander quelle crème protectrice utiliser. Chaque année, de nombreux magasines surfent sur la question, plus pour vendre du papier que pour réellement nous conseiller. Comme pour d’autres produits que nous souhaitons acquérir, nous avons tendance à faire confiance aux enquêtes de l’UFC Que choisir. La bonne nouvelle est qu’en 2019, ils ont produit un nouveau comparatif des crèmes solaires les plus efficaces pour enfant !

Mon seul conseil : pensez à renouveler très régulièrement l’application de la protection pour qu’elle soit efficace ! Les dermatologues recommandent de ne pas considérer les crèmes solaires comme le moyen principal de photoprotection. Car nous les utilisons souvent mal du fait qu’ils disparaissent plus vite que nous n’avons l’habitude d’en appliquer !

Opter pour des vêtements anti-UV

C’est clairement la protection la plus efficace pour éviter le moindre coup de soleil si vous partez en vacances à la mer avec bébé. Si possible, préférez les t-shirts à manches longues, les shorts longs de type bermuda. L’objectif est de protéger le cou, les épaules, les trois quarts des bras et le bas du corps jusqu’aux genoux. Il ne faut pas oublier que même à l’ombre, le sable réfléchit les rayons du soleil. Donc que nous ne sommes pas totalement à l’abri même quand nous adoptons des pratiques de bon sens.

Un facteur de protection anti-UV des textiles (FPU) , comme pour la crème solaire, détermine la qualité du tissu du vêtement. Variable d’un tissu à un autre, l’indice va en général de 20 à 40. Toutefois sachez que le label « vêtements photoprotecteurs » n’est accordé que pour ceux dont le FPU est supérieur à 40. La transmission UVA est alors inférieure à 5 %. Enfin le marquage FPU50 vous garantit le maximum de photoprotection possible. Ainsi vous éviterez l’apparition de grains de beauté qui sont susceptibles de se transformer pour donner lieu à des cancers.

De même la même manière, n’oubliez pas d’équiper bébé d’un chapeau à large bord pour bien couvrir son visage. C’est la première protection aussi pour limiter l’exposition des yeux de votre enfant au soleil.

Protéger les yeux de bébé du soleil

Comme sa peau, les yeux de bébé sont fragiles. Il est donc impératif d’apporter autant de soin à protéger ses yeux que sa peau. Il s’agit d’un acte de prévention primordial pour se prémunir de problèmes oculaires graves à l’âge adulte. Le cristallin est la principale protection de la rétine contre les UV. Or jusqu’à 10/12 ans, il n’est pas pleinement actif et laisse passer beaucoup plus de rayons UV que chez les adultes. N’oublions pas qu’en plein air, les enfants ont régulièrement les yeux exposés au soleil. 

Différents indices de protection pour les verres existent, compris entre 0 et 4. Il est préférable de choisir des verres de catégorie 3 ou même 4, surtout si vous habitez en bord de mer ou si vous vivez à la montagne. Avec ce niveau de protection, seuls 15% de la lumière passent dans les yeux des enfants. Les UVA & UVB sont totalement bloqués. Quel que soit le niveau de protection des lunettes, veillez aussi à ce que la norme CE (norme européenne de protection) soit bien présente.

Quelle monture choisir ?

Pour la monture, l’avantage des modèles en plastique est leur résistance au choc et l’absence de plaquette au niveau du nez. Si votre enfant tombe, il ne se blessera pas. Vous éviterez ainsi un passage aux urgences… plutôt sympa quand on part en vacances à la mer avec bébé ! Les fabricants développent en effet des formes particulièrement adaptées aux racines des nez des tout-petits avec une partie centrale en silicone. Privilégiez également les montures rondes qui protègent mieux en couvrant davantage le champ visuel. Enfin, vous pouvez choisir des branches « serre-tête » qui épousent la forme de la tête ou opter pour un élastique. Vous diminuerez le risque de perte des lunettes en cas de chute.

Ayant conscience de l’importance du sujet, j’ai acheté moi-même dès avant même sa naissance des lunettes de soleil à Stanislas. De niveau 4, elles n’avaient pas de branche mais uniquement un élastique pour rester en place. J’avoue toutefois que Stan n’a jamais été très enclin à les porter et je pense que l’option élastique ne lui plaisait pas vraiment. Si vous avez des conseils sur le sujet, n’hésitez pas à les partager en commentaires. Je suis sûre que de nombreux parents seront preneurs 😉

Quel maillot de bain pour bébé ?

En devenant maman, j’ai fait la découverte qu’il existait des couches de protection spécifiquement pour aller dans l’eau : des jetables et des lavables. Elles sont toutes conçues de la même manière avec une partie étanche sur l’extérieur, sorte de barrière anti-fuites, et une partie mi-absorbante à l’intérieur. Vous pouvez les utilisez aussi bien pour aller à la piscine que pour aller à la mer avec bébé.

Ma fibre écolo m’a fait tout de suite adopter les couches lavables. Pourtant je n’ai pas eu le même réflexe pour les couches ordinaires qui sont bien plus impactantes vu le volume consommé sur une vie de bébé ! Mais ça c’est un autre débat 🙂 Dans tous les cas, ces couches, jetables ou lavables, ont surtout l’avantage d’éviter la dispersion des selles dans l’eau. Plus de raison d’angoisser à l’idée de partir en vacances à la mer avec bébé en l’imaginant dans l’eau en train de se soulager…

Après différents achats, nous avons trouvé une couche culotte lavable hyper pratique avec 2 scratchs sur les côté de la marque Archimède. Elle a en plus l’avantage d’être évolutive et nous avons pu l’utiliser de 18 mois à 3 ans. Stan peut l’enlever très facilement quand il ne souhaite plus aller dans l’eau. Mais aujourd’hui, pour faire le grand, Stan préfère de loin utiliser un short de bain !

Quelle bouée pour bébé ?

Lors de ses premières sessions aquatiques, de toute façon, votre bébé sera constamment sur vous. Mais pour qu’il puisse gagner en indépendance et se sentir « comme un petit poisson dans l’eau », vous allez devoir vous équiper. Là pour le coup, je pense que vous avons un peu essayé tous les types de produit qui existent sur le marché.

  • les brassards de natation : insuffisants pour que Stan se sente en sécurité dans l’eau à trois ans. Il continuait à rester accrocher à nous dès qu’il approchait de la mer. Ils ont l’inconvénient de n’être pas toujours très agréables à enfiler et à enlever.
  • le gilet de natation : très facile à enfiler, il aide l’enfant à flotter quand il ne sait pas encore nager mais qu’il est déjà à l’aise dans l’eau. Nous l’avons égaré et finalement n’en avons pas encore racheté. Même si Stan fait plus de 15 kg et qu’il est plutôt grand pour son âge, le gilet était quand même un peu trop volumineux par rapport à ses membres pour se déplacer aisément dans l’eau. .
  • la bonne vieille ceinture de natation ventrale qu’on clipse à la taille : elle a tout de suite conquis Stan. Moins sexy, elle lui permet d’avoir toute latitude pour courir dans l’eau et se débattre. Avec elle, Stan se sent en pleine capacité.
  • la bouée : nous l’avons acquise en complément des brassards qui n’étaient pas suffisants pour Stan pour se sentir à l’aise. Elle ne nous sert plus vraiment depuis qu’il a adopté la ceinture de natation.

Bref, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur un petite visite dans le rayon natation d’un magasin de sport si vous décidez de passer vos vacances à la mer avec bébé !

Quelle activité pratiquer avec son bébé ?

Avant même de parler de quoi faire avec bébé sur la plage, mon premier conseil serait de ne pas oublier de donner à boire à votre enfant régulièrement. Un biberon ou le sein si vous allaitez toujours sera fort apprécié par votre bambin qui peut vite se déshydrater. En jouant dans le sable, votre enfant va aussi forcément envoyer du sable un peu partout… et à tous les coups, il en aura dans les yeux à un moment ou à un autre. Alors mon deuxième conseil est d’emporter toujours avec vous plusieurs pipettes de sérum physiologique pour pouvoir nettoyer au plus vite les yeux de bébés ! Dernière chose : les sorties plage, ça creuse l’appétit. Alors pensez aussi à prendre une compote ou un petit gateau, de préférence faits maison 😉

Activités de vacances à la mer avec bébé

Même très jeunes, les enfants sont contents d’avoir un petit seau, une pelle et un râteau pour jouer dans le sable ! Ils font comme les grands et ça leur plaît énormément. Équipez-vous donc des quelques « ustensiles » nécessaires pour qu’ils s’essaient aux châteaux de sable. Installez votre bébé toujours à l’ombre d’un arbre ou de votre parasol. Même si le sable réfléchit la lumière du soleil, il y a moins de risque à le placer ainsi.

Votre bébé ne pourra pas se concentrer sur les chateaux de sable pendant très longtemps. Alors pensez aussi à prendre un petit ballon pour diversifier les activités. Prévoyez quelques petits livres qui pourront servir de relais si vous comptez rester quelques heures.

Pour développer son sens de l’écoute, ramassez quelques coquillages sur la plage et placez-les sur vos oreilles. Votre enfant sera surpris d’entendre le bruit de la mer. Même s’il s’agit d’une illusion, votre enfant s’amusera beaucoup à répéter cette opération qui lui paraîtra un peu magique !

Profitez de la plage pour développer la motricité fine de votre bébé. Vous pouvez par exemple lui proposer de dessiner dans le sable. S’il est un peu plus grand et connait un peu les lettres, vous pouvez dessiner ensemble des lettres sur le sable. Sinon toutes formes qui vous passent par la tête. L’idée est que vous vous placiez côte à côte et que vous dessiniez en premier. Vous invitez ensuite votre enfant à reproduire la forme que vous venez de tracer. Cette manière sensorielle de s’exercer au dessin ou à l’écriture s’apparente d’ailleurs à une activité Montessori.

Bébé à la mer

La première chose à savoir est qu’il faut éviter de laisser trop longtemps votre bébé dans l’eau. Son système de thermorégulation n’est pas totalement finalisé. Aussi, votre enfant peut très vite se refroidir dans l’eau.

Même s’il est équipé de brassards ou d’une bouée, ne le laissez jamais seul bien sûr. Prenez-le dans vos bras pour lui faire (re)découvrir l’élément aquatique. Surveillez-le en permanence même s’il reste au bord de l’eau. Il peut se noyer dans quelques centimètres d’eau !

Au total, même si aller à la plage nécessite une petite organisation pour penser à emporter tout le matériel listé dans mon billet, cela reste une source de bonheur renouvelé à chaque expédition. Pour plus de praticité, je vous recommande d’avoir un sac dédié à cette sortie. Ainsi vous pourrez passer des vacances à la mer avec bébé en toute sérénité !

FAQ bébé à la mer

Quand peut-on baigner bébé à la mer ?

Il est recommandé d’attendre que votre bébé soit âgé de 4 mois minimum pour le baigner dans l’eau de mer. Avant les risques d’infection sont majorés. Dans tous les cas vous devez respecter quelques règles de bon sens :
1. le protéger du soleil avec chapeau, vêtements anti-UV, crème solaire et lunettes de soleil.
2. aller à la mer avant 11h et après 17h pour éviter les expositions trop importantes.
3. préférez les bains de courte durée (5 minutes) car votre bébé se refroidit très rapidement.

Laisser un commentaire