Puis-je manger du chèvre enceinte ?

Photo of author

PAR Anne-Laure

Être enceinte est un grand chamboulement impliquant d’opérer plusieurs changements dans sa vie dont la modification de ses habitudes alimentaires. La suppression de certains aliments, comme le fromage de chèvre, permet d’éviter une éventuelle contamination par la listériose, une bactérie qui provoque de graves complications. Mais toutes les variétés ne sont pas à exclure lorsque l’on attend un bébé.

En respectant certaines règles, il est tout à fait possible de manger du chèvre enceinte et d’éviter quelques frustrations.

Existe-t-il un risque de manger du chèvre enceinte ?

Comme la charcuterie, la viande peu cuite ou les poissons crus, le fromage est un peu la bête noire des femmes enceintes. Pourquoi ? À cause de la listeria, cette bactérie présente dans les aliments crus et qui peut engendrer de terribles complications pendant la grossesse. Fausse couche précoce, infection particulièrement grave ou encore accouchement prématuré sont les principaux effets de la listériose. Ce n’est donc pas sans raison que la future maman doit faire attention à son alimentation pendant neuf mois.

7 jours pour mieux manger pendant 9 mois

Avec le défi nutrition, prenez de bonnes habitudes pour booster votre corps et supporter la croissance de votre bébé.

Je me lance

Qu’en est-il du fromage de chèvre ? Certaines variétés sont au lait cru et risquent de transmettre la listériose. Elles doivent donc être bannies de votre alimentation. Heureusement, il existe d’autres variétés de chèvres qui, elles, ne sont pas du tout dangereuses pour le fœtus. Et ça, c’est une bonne nouvelle pour toutes celles qui ont un petit penchant pour ce fromage aux saveurs si diversifiées. Manger du chèvre enceinte est donc sans risque si vous respectez bien les précautions d’usage que nous allons évoquer un peu plus bas.

Petite parenthèse : il n’y a que très peu de cas recensés de contamination par la listeria pendant une grossesse parmi les 400 observés chaque année en France. Les seuls chiffres que j’ai pu trouver font état de 50 cas par an de listériose materno-néonatale en 2006. Donc, exit la psychose et place à la prudence.

Le fromage de chèvre : un apport en calcium et en protéines indispensables pour bébé

Avant d’entrer un peu plus dans les détails sur le fait de manger du chèvre enceinte, rappelons pourquoi il est utile de consommer du fromage pendant la grossesse (mais pas que, bien sûr). Ce dernier est source de calcium et de protéines nécessaires pour la bonne croissance de votre bébé. Ces deux composants aident à la formation de plusieurs parties de son corps, notamment ses os, ses muscles, ses ongles et ses cheveux.

Il n’y a donc pas de contre-indication à manger du chèvre pendant votre grossesse. Par contre, il est important de ne pas abuser des bonnes choses… Eh oui, le fromage de chèvre reste un aliment gras, bien qu’il le soit moins que celui au lait de vache. Un seul mot d’ordre : adopter une alimentation équilibrée pour apporter tous les nutriments indispensables au bon épanouissement de votre bébé. Et ce qu’il y a de bien avec le chèvre, c’est que vous pouvez le manger de différentes façons, idéal pour varier les plaisirs.

Manger du chèvre enceinte : d’accord, mais lequel ?

Régalez-vous avec un fromage de chèvre au lait pasteurisé et sans croûte fleurie

Comme évoqué précédemment, certains fromages de chèvre sont consommables pendant la grossesse et d’autres non. Si vous ne pouvez pas vous passer de votre chèvre préféré – personne ne vous jettera la pierre – misez alors sur un chèvre à base de lait pasteurisé. Ce dernier a la particularité d’être chauffé à une certaine température pendant plusieurs minutes dans un seul objectif : éliminer les germes et les bactéries indésirables comme la listeria.

Mais, parce qu’il y a un mais, il existe une exception (une demi-exception ?) : le fromage de chèvre à croûte fleurie. Même s’il est au lait pasteurisé, des bactéries sont quand même présentes dans sa croûte. Pour continuer à manger du chèvre enceinte, comme de la bûche par exemple, il suffit simplement d’ôter la croûte.

Fromage de chèvre frais vs fromage de chèvre industriel

Pour éviter toute contamination par une bactérie, il est préférable de manger du chèvre préparé de façon industrielle. Là, vous êtes certaine de ne courir aucun risque, tout en satisfaisant vos envies.

Mais comment résister à ce chèvre frais qui vous fait de l’œil sur l’étal du fromager ? Vous avez parfaitement le droit de céder à la tentation uniquement s’il est à base de lait pasteurisé et emballé sous-vide. N’hésitez pas à demander conseil à votre fromager.

Et le fromage blanc de chèvre dans tout ça ?

Eh bien, le fromage blanc suit les mêmes règles que le fromage : s’il est au lait pasteurisé et fabriqué industriellement, vous pouvez en manger sans problème.

Les fromages de chèvre à éviter pendant la grossesse

Vous l’avez donc compris, manger du chèvre enceinte est soumis à quelques contraintes. Les fromages de chèvre qui sont au lait cru (donc non pasteurisé) sont à oublier pendant votre grossesse. Si vous aviez l’habitude de manger du crottin de chèvre ou du rocamadour, il va falloir les mettre de côté pendant neuf mois. Du moins, pour ce qui est de les manger crus, car il existe quand même un moyen de déguster ces chèvres, même enceinte. On vous dit comment juste après !

7 jours pour mieux manger pendant 9 mois

Avec le défi nutrition, prenez de bonnes habitudes pour booster votre corps et supporter la croissance de votre bébé.

Je me lance

Autres recommandations pour continuer à manger du chèvre enceinte

Manger du chèvre chaud enceinte

Votre péché mignon, c’est un morceau de chèvre sur une tranche de pain frais passé au four. Une fois chaud, il est coulant et c’est un véritable régal. Eh bien, bonne nouvelle, vous pouvez continuer même pendant votre grossesse et cela, quel que soit le fromage… même celui au lait cru. Mais attention, pour ce dernier, il y a quand même un petit processus à respecter pout éviter une contamination par la listeria.

Manger un quiche au chèvre chaud est possible enceinte

Vous devez impérativement faire chauffer le fromage à 70 °C minimum et attendre qu’il soit bien coulant et un peu gratiné sur le dessus. Ce sont les conditions sine qua non pour manger du chèvre chaud enceinte lorsqu’il est au lait cru. Si vous avez un doute sur la cuisson, préférez vous abstenir.

Lire les étiquettes : le meilleur réflexe pour manger du chèvre enceinte

Saviez-vous qu’il existe plusieurs centaines de variétés de fromages de chèvre ? Entre le chèvre rond, le palet, celui en forme de pyramide (sans la pointe) ou de bûche, ou encore le crottin, pas facile de s’y retrouver. Comment savoir lequel est compatible avec son joli ventre rond ? Pour éviter toute mésaventure, un seul moyen : lire les étiquettes. Si vous voyez écrit « lait cru », ce n’est pas pour vous !

Alors oui, cela peut paraître un peu fastidieux, surtout au début, mais terriblement utile pour continuer à manger du chèvre enceinte et donc vous faire plaisir. Et puis vous verrez qu’avec le temps, vous saurez quel fromage de chèvre acheter (presque) les yeux fermés. De même, vous saurez où trouver directement la bonne information sur l’emballage.

Bien sûr, si les informations ne sont pas claires ou manquantes, ne prenez pas de risque. Reposez le fromage de chèvre et choisissez-en un autre. Vous aurez tout le loisir de le goûter plus tard lorsque bébé aura pointé le bout de son nez.

Sources & Références

Photo of author
Anne-Laure
Anne-Laure est la maman d'un petit garçon de 5 ans. Fondatrice de Petite Crapule, depuis sa grossesse elle n'a pas arrêté de s'informer sur la maternité et la parentalité. Elle partage ici ses recherches et expériences de maman blogeuse, entrepreneure et auteure.

Laisser un commentaire