Fromage râpé enceinte : pourquoi est-il déconseillé d’en consommer ?

Ultra pratique pour cuisiner, le fromage râpé serait déconseillé pendant la grossesse. Entre les quiches, les pâtes au fromage et les gratins de courgette, autant dire que j’étais assez embêtée quand j’ai su qu’il fallait éviter le fromage râpé enceinte. Alors j’ai cherché à savoir la raison de cette « interdiction ». Il est toujours plus facile de respecter une règle dont on comprend le sens. Ca vaut pour les enfants aussi 😉

Après quelques recherches, j’ai identifié que le problème venait principalement de la condensation fréquemment présente dans les sachets d’emmental râpé. J’ai aussi compris que les risques disparaissaient en cuisant le fromage à très haute température. J’en ai conclu que je pouvais contourner le problème : soit en consommant le fromage râpé bien fondu après une longue cuisson au four, soit en le râpant moi-même à la demande.

Comment savoir si le fromage râpé est sûr pour une femme enceinte ?

Une classification des fromages selon leur pourcentage en humidité rapportée à l’extrait dégraissé (le HRED) permet de déterminer si un fromage est oui ou non à éviter pendant la grossesse.

Le fameux HRED se calcule de la manière suivante : % d’humidité / (100 – % gras). Vous trouverez normalement sur les emballages des fromages le pourcentage d’humidité et celui de matières grasses.

Passée la barre des 62%, les fromages sont considérés à risque, quel que soit le lait utilisé pour les fabriquer.

On lit souvent qu’il suffit que la fabrication du fromage se fasse avec du lait pasteurisé pour ne courir aucun risque en étant enceinte. C’est faux, cela ne suffit pas. En effet, pour certains fromages, le HRED peut fortement varier selon le producteur. Donc savoir effectuer le calcul peut s’avérer utile pour savoir si le fromage est sûr ou non.

Tableau des taux d’humidité des fromages
Tableau de la classification des fromages selon leur taux d’humidité (source : Dispensaire diététique de Montréal)

Pourquoi fromage râpé et grossesse ne font pas bon ménage ?

La condensation à l’origine du problème

Le fromage râpé se fabrique à partir de lait pasteurisé quand vous l’achetez dans sa version industrielle au supermarché. Normalement la pasteurisation élimine les risques de listeria puisque le fait de chauffer au delà de 65°C tue les éventuelles bactéries présentes. Alors pourquoi est-ce malgré tout déconseillé pendant la grossesse ?

Certains affirment que les croûtes de fromage servent à fabriquer le fromage râpé et ce serait la raison pour laquelle les femmes enceintes doivent éviter d’en consommer.

En réalité, le problème n’est pas exactement là. Vous avez sûrement déjà observé de la condensation à l’intérieur des sachets de gruyère râpé. Cela se traduit par la présence de petites gouttelettes d’eau. Or un milieu humide est propice au développement des bactéries comme la listéria. Donc même pasteurisé, le fromage râpé peut être recontaminé.

C’est la raison pour laquelle ne pas manger du fromage râpé enceinte est recommandé. Ainsi le site de l’Assurance Maladie déconseille de consommer « fromages au lait cru (surtout les pâtes molles), croûte des fromages, fromages vendus râpés« . Car a priori, personne ne sait la manière dont vous avez l’intention de le consommer :

  • cru, tel quel (comme sur la photo qui illustre mon billet) : vous courrez un risque en le consommant de contracter la listeriose.
  • bien fondu après cuisson.

Par mesure de précaution et prévention, il faut donc éviter le gruyère râpé ou l’emmental râpé pendant la grossesse.

Comment contourner pour pouvoir consommer du fromage râpé enceinte ?

Rien n’est plus simple.

option 1 : Il faut l’utiliser en le cuisant à une température supérieure à 66° pendant suffisamment longtemps. Il faut ensuite le manger dès qu’il sort du four. Ne vous brûlez quand même pas.😉Mais je précise qu’il ne s’agit pas de faire le gratin et de le laisser refroidir à l’air ambiant et de le manger quelques heures plus tard.

Qu’entendre par « suffisamment longtemps » ? Est-ce que la cuisson au micro-ondes pour faire fondre le fromage suffit à tuer les bactéries de type listeria ? Je n’ai rien trouvé de précis à ce sujet. En revanche, si vous faites un gratin avec du fromage râpé et qu’il passe 30 minutes à 180° au four, vous ne prenez aucun risque à manger. Ni pour votre santé et ni pour celle de bébé.

Option 2 : acheter du gruyère, du comté ou encore de l’emmental et râper vous même la quantité à utiliser juste au moment de la consommer. En effet, ces fromages à pâte pressée cuite également appelés fromages à pâte dure ne présentent aucun risque pendant la grossesse. De plus, vous annulez le problème de condensation rencontré dans le sachet du fromage râpé industriel puisque vous ne râpez que la quantité désirée.

Râper son fromage soi-même au dernier moment : la solution pour manger du fromage râpé enceinte sans risque
Râper son fromage soi-même au dernier moment : une solution pour manger du fromage râpé enceinte sans risque

Si vous avez un doute quand vous mangez en dehors de chez vous, retournez votre assiette.

De bonnes raisons pour manger du fromage pendant la grossesse

La femme enceinte voit ses besoins nutritionnels accrus durant la grossesse. En effet, son alimentation doit lui permettre d’assurer le développement du foetus jusqu’à son terme. On estime qu’ils passent de 2000 kcal par jour au premier trimestre à 2 200 au deuxième trimestre pour atteindre 2500 au troisième. Parmi ces besoins, ceux en protéines sont particulièrement importants. En effet, ces macromolécules contribuent à la construction des nouveaux tissus du foetus. Une femme enceinte doit bénéficier d’un apport de 1,2 g/kg/jour couvert à 50% par des protéines d’origine animale (viandes, poissons, œufs, produits laitiers). En effet, ces protéines animales contiennent des acides aminés indispensables mais absents des protéines d’origine végétale.

Ainsi les fromages ont toute leur place dans l’alimentation des femmes enceintes. Vous pouvez donc continuer à manger du fromage râpé pendant votre grossesse mais pas n’importe comment. D’autant plus qu’il vous apporte également du calcium qui intervient dans la construction du squelette du bébé. Il joue un rôle encore plus décisif au cours du troisième trimestre. On estime que la femme enceinte doit en absorber 1200 mg/j pour assurer un bon développement au foetus. Or les fromages et les produits laitiers sont les aliments les plus riches en calcium.

En guise de conclusion

Vous savez maintenant que vous pourrez consommer du fromage râpé enceinte mais sous condition, par exemple sous forme de gratin. Après il existe de nombreux autres fromages avec lesquels vous ne courrez aucun risque durant votre grossesse. Qu’il soit consommé cru ou cuit, le parmesan compte par exemple parmi les fromages italiens que vous pouvez manger enceinte.

Références et sources sur le fromage râpé enceinte

 

Cet article vous a plu ?

Retrouvez des informations précises, complètes et à jour dans mon dernier livre pour tout savoir sur l’alimentation enceinte.

Découvrir mon livre sur l’alimentation enceinte

Laisser un commentaire