16 avril 2021

Faire une coloration enceinte : risqué ou pas ?

Accueil / Grossesse / Mode et beauté / Faire une coloration enceinte : risqué ou pas ?

Vous aviez l’habitude de teindre vos cheveux avant la grossesse pour faire des mèches ou un balayage ? Maman sur le tard, vous traitiez vos racines régulièrement pour couvrir vos cheveux blancs avant de vous savoir enceinte ? En accès libre au supermarché ou réservé à un usage strictement professionnel, les produits cosmétiques utilisés pour votre mise en beauté reposent sur la chimie de synthèse. Ils peuvent contenir des ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens voire cancérigènes Aussi, vous vous demandez si vous devrez renoncer à faire une coloration enceinte. Toutes les teintures sont-elles sans risque pour vous et votre foetus ? Devez-vous en écarter certaines ?

Différentes manières pour colorer les cheveux existent : coloration classique, coloration sans ammoniaque ou coloration végétale. Elles ne présentent pas toutes les mêmes risques pour votre organisme. Par ailleurs, certains moments de la grossesse sont plus critiques que d’autres pour le développement du foetus. La combinaison de ces paramètres invite à formuler des recommandations pour colorer ses cheveux avec précaution pendant la grossesse.

Quels sont les risques de faire une coloration enceinte?

Il existe différents types de coloration qui peuvent être réalisés par différents procédés. Je vous les liste du plus agressif au moins agressif pour le cheveu.

  • la coloration par oxydation ou permanente : elle ouvre les écailles du cheveu pour modifier les pigments naturellement présents et couvre les cheveux blancs à 100%. Le cheveu est recoloré de l’intérieur.
  • la coloration ton sur ton ou semi-permanente : d’une tenue de 2 mois environ, elle s’utilise avec un révélateur et permet de couvrir partiellement les cheveux blancs. Ici le cheveu est enrobé par les colorants.
  • enfin la coloration éphémère : elle ne couvre pas ou très légèrement les cheveux blancs et disparaît après quelques shampoings.

Colorations classique et sans ammoniaque permettent de réaliser les colorations permanente et semi-permanente. La coloration végétale ne pourra réaliser qu’une coloration éphémère.

Quels sont les produits utilisés dans les teintures classiques pendant la grossesse ?

Sans faire la liste de tous les composants qui peuvent intervenir dans la fabrication d’une teinture, je vous présente ici uniquement les ingrédients qui peuvent vous inciter à renoncer à faire une coloration enceinte.

Vous pouvez n’avoir jamais fait d’allergie avant votre grossesse et en développer une parce que vous êtes enceinte et que cet état bouleverse votre organisme.

Les risques liés au PPD ou paraphénylènediamine

Le PPD est un produit chimique allergisant utilisé dans les colorations de type foncé. Autorisé tant qu’il n’excède pas une concentration de 6%, il permet à l’agent colorant de pénétrer en profondeur pour une plus longue tenue. 

Ce produit peut provoquer des eczéma sur le visage et le cuir chevelu. Certaines formes plus violentes peuvent provoquer des crises d’asthme, des oedèmes jusqu’à nécessiter une hospitalisation.

Les dangers du résorcine (ou résorcinol) pour les femmes enceintes

Ingrédient cosmétique reconnu comme allergisant depuis 2010 en Europe, il joue un rôle de colorant d’oxydation. Actuellement, la loi autorise un maximum de 2,5% de résorcine, ce qui correspond, après mélange avec le peroxyde d’hydrogène, à une concentration de 1,5% dans le produit lors de l’application.

Le résorcinol fait l’objet de controverses depuis quelques années déjà pour son rôle de perturbateur endocrinien. Toutefois cette mise en cause a pris un tournant en juin 2020. En effet, l’ANSES a alors reconnu que le résorcinol impactait la fonction thyroïdienne, conduisant à des effets délétères, notamment chez la femme enceinte et conclu qu’il constituait un perturbateur endocrinien avéré. C’est pourquoi vous devez être particulièrement vigilante si vous envisagez de faire une coloration enceinte ou même des mèches. En effet, les mêmes produits sont utilisés dans les deux cas.

Les coiffeurs utilisent les mêmes produits pour faire une coloration ou des mèches
Les coiffeurs utilisent les mêmes produits pour faire une coloration ou des mèches

Les risques liés à l’ammoniaque

L’ammoniaque a longtemps été un composant indispensable des teintures capillaires. Il constitue l’agent alcalin le plus courant, ceux qui ouvrent les écailles des cheveux pour que les pigments contenus dans la teinture puissent bien se fixer sur la fibre capillaire. Il catalyse la réaction chimique en jeu dans la coloration par oxydation.

L’ammoniaque peut être allergène pour certaines personnes, provoquer des difficultés respiratoires, être corrosive pour la peau et les poumons. Il n’y a pas de danger accru quand vous êtes enceintes pour faire une réaction à cette substance.

Quels sont les produits dans la coloration sans ammoniaque ?

Comme son nom l’indique dans une coloration sans ammoniaque, le fabricant s’engage à ne pas utiliser cette substance directement. Ces dernières années, ce type de coloration gagne de plus en plus de terrain étant donné la réputation nocive de l’ammoniaque.

Toutefois, pour les colorations permanentes qui agissent au coeur du cheveu pour couvrir 100% des cheveux blancs, on utilise un autre agent alcalin, l’éthanolamine, un dérivé de l’ammoniaque. C’est moins nocif et donc vous avez moins de risque de faire une allergie.

En revanche, rien ne nous ait dit sur les autres composants intervenant dans la teinture sans ammoniaque. Cela ne signifie pas que d’autres substances nocives ne sont pas présentes et provoquer d’autres allergies.

Comment est fabriquée une teinture végétale ?

Aujourd’hui tout le monde parle de coloration végétale plus naturelle. En effet, elle est fabriquée à partir d’eau et de pigments extraits de plantes. Là encore il faut faire attention aux étiquettes pour s’assurer de l’absence des composants chimiques listés ci-dessus.

Dans une teinture végétale, les pigments se déposent sur le cheveu. Mais certaines teintures végétales peuvent aussi contenir parfois un agent alcalin, comme l’éthanolamine, pour que la couleur tienne. Quand c’est le cas, cela reste toujours dans une moindre concentration.

Seules les colorations exclusivement végétales à 100% sont moins agressives. Elles sont fabriquées à base de henné, indigo, garance, camomille et curcuma. Mais du coup, elles durent moins longtemps. Donc il faut en faire plus souvent et à chaque fois, il faut accepter des temps de pause plus longs que pour des colorations chimiques.

Choisir une teinture naturelle est recommandé durant la grossesse
Choisir une teinture naturelle est recommandé pour faire une coloration enceinte

Précautions à prendre pour faire une coloration enceinte en toute sécurité

Pendant la grossesse, les femmes enceintes constatent souvent que leurs chevelure est plus brillante et épaisse. Dites merci à votre taux d’œstrogènes qui augmente. Cela peut vous donner d’autant plus envie de sublimer vos cheveux en les teintant !

Toutefois les produits utilisés pour fabriquer les teintures peuvent être une source de risque :

  • par inhalation en respirant les vapeurs de teintures capillaires permanentes pendant la grossesse même si vous n’absorberez qu’une minime quantité.
  • par application : le contact avec votre cuir chevelu peut provoquer des allergies.

Du coup, pour colorer vos cheveux enceinte, il est nécessaire de suivre un certain nombre de précautions pour ne prendre aucun risque.

Attendre pour aller chez le coiffeur

Le premier trimestre de votre grossesse correspond à la période de l’embryogenèse humaine jusqu’à la quatrième semaine puis l’organogénèse. Elle est essentielle puisque l’embryon va se transformer pour disposer progressivement tous les organes de son corps. Ce n’est pas le moment de mettre un grain de poussière dans le processus et de le faire gripper.

Quand vous prendrez rendez-vous, indiquez à votre coiffeur que vous êtes enceinte. Si vous êtes au deuxième trimestre, cela devrait se voir normalement à votre bidon. Il sera encore plus attentif pour suivre les précautions nécessaires.

Passer à la teinture végétale pour teindre vos cheveux enceinte

Comme expliqué plus haut, ce type de coloration est moins agressive qu’une coloration permanente et vous prenez ainsi moins de risque. Malgré les petits inconvénients en terme d’efficacité, c’est une alternative à envisager sérieusement.

Si vous faites vous même votre coloration enceinte, il est important de

  • Bien suivre les instructions sur l’emballage
  • Ne pas laisser les produits poser plus longtemps que le temps indiqué sur la notice.
  • Assurez-vous de la ventilation de la pièce où vous faites votre couleur de manière à limiter les inhalations.
  • Réaliser un test épicutané pour vérifier d’éventuelles réactions allergiques avant de commencer la teinture
  • Portez des gants lors de l’application de la teinture capillaire
  • Rincer soigneusement les cheveux après la teinture des cheveux

Il faut vraiment éviter la coloration permanente le temps de votre grossesse pour ne courir aucun danger. Ne vous fiez pas juste au nom de la marque. En effet, les grands noms de la cosmétiques fabriquent aussi bien des produits dangereux que des produits sans danger. Du coup, pour savoir quelle marque de coloration utilisée enceinte, évitez tous les produits de coloration capillaire repérés comme « à risque » par l’UFC Que Choisir. Je vous invite à consulter cette liste actualisée en avril 2021 pour ne prendre aucun risque. Vous pouvez aussi n’utiliser que les produits sans risque.

En guise de conclusion

Si vous avez toujours l’intention de teindre votre chevelure enceinte, vous savez désormais pourquoi il vaut mieux programmer votre rendez-vous durant le deuxième trimestre et préférer une coloration végétale. En appliquant ces deux précautions, vous minimiserez les risques d’allergie et resterez resplendissante !

Sources & références sur la coloration des cheveux

À PROPOS DE L'AUTEUR : Anne-Laure

Anne-Laure est la maman d'un petit garçon de 5 ans. Fondatrice de Petite Crapule, depuis sa grossesse elle n'a pas arrêté de s'informer sur la maternité et la parentalité. Elle partage ici ses recherches et expériences de maman blogeuse, entrepreneure et auteure.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?

Proposez-moi les sujets pour lesquels vous n’arrivez pas à trouver une réponse précise et qui vous préoccupe. Je ferai les recherches nécessaires pour pouvoir l’ajouter à ma liste d’articles. Ainsi, nous enrichirons les connaissances de la communauté Petite Crapule ! Merci d’avance

Restez informé
close-link

Le challenge de 7 jours pour bien manger pendant ta grossesse

Reçois 1 conseil par jour pour ne prendre aucun risque pour toi ou ton bébé
Je me lance !
close-link