Enceinte et les vacances d’été approchent… Vous avez envie d’essayer les tatouages au henné sur votre beau ballon ? Mais se faire tatouer au henné enceinte est-il vraiment sans danger ? La question peut légitimement se poser quand chaque année, des dermatologues signalent une recrudescence des réactions allergiques suite à des applications de henné.

Pour comprendre les risques et les avantages liés à cette pratique, j’ai décidé de faire quelques recherches. En fait, selon le type de henné – naturel ou noir -, le tatouage est effectivement dangereux. Dans ce billet je reviens sur les modes d’application, la composition au coeur des différents types de henné. Enfin je vous liste les avantages de ces tatouages éphémères pour les femmes enceintes par rapport à ceux permanents. Mon objectif : vous permettre de prendre votre décision en toute connaissance et en pleine conscience !

Comment applique-t-on les tatouages au henné sur la peau ?

La tradition veut que depuis des millénaires au Moyen-Orient, les femmes enceintes apposent des dessins de henné sur leur ventre arrondi au troisième trimestre pour que l’accouchement se déroule au mieux. Comment cela se passe ?

Pour pouvoir réaliser un tatouage au henné, il faut d’abord fabriquer de la pâte de henné. Celle-ci s’obtient en mélangeant le colorant naturel obtenu à partir de la poudre de la plante et avec un liquide. Selon votre tatoueur(se), la recette changera. De l’eau de rose en passant par le jeu de citron ou le thé, tout reste possible à commencer par l’eau !

Différentes manières peuvent servir pour appliquer sur la peau la pâte de henné ainsi obtenue. Mais vous pouvez retenir que tout se passe au dessus de la peau. Le henné est un tatouage de contact, ce qui ne garantit pas l’absence de risque comme nous le voyons un peu plus tard dans ce billet. Aucune matière ne rentre à l’intérieur de votre corps. En effet, certaines utilisent un simple pinceau, d’autre une poche à douille ou encore une seringue SANS aiguille. L’important est d’arriver à être le plus précis possible étant donné que les motifs floraux nécessitent un maximum de délicatesse pour être réussis.

Application de la pâte lors d'un tatouage au henné
Application de la pâte de henné sur la peau
Photo by Elain Yao from Pexels

Vient ensuite l’étape de la pose. La règle veut que plus longtemps le tatouage sera en contact, plus intense sera sa couleur et longtemps il durera. Certaines méthodes appliquent un film durant cette phase, film retiré après au minimum une heure. La couleur initiale est orangée et fonce progressivement pour devenir auburn. C’est cette couleur qui reste durant 3 semaines environ.

Il est conseillé de ne pas laver sa peau durant les heures suivant le tatouage au henné pour qu’il soit durable. Evidemment, selon l’endroit choisi pour le réaliser, pieds, main ou ventre pour les femmes enceintes, cela s’avère plus ou moins facile à réaliser !

Quelle est la composition du tatouage au henné ?

Selon la composition de la pâte de henné, se faire tatouer au henné enceinte est dangereux ou non. Il faut donc être très vigilante sur le type de henné employé (si vous ne le faites pas maison), si vous êtes intéressée par cette alternative de tatouage temporaire. Il faut absolument refuser un tatouage au henné noir.

La version naturelle du henné est sans risque pour les femmes enceintes

Le henné, de son nom savant Lawsonia inermis, est un petit arbre tropical épineux qui pousse dans les zones semi-arides, de préférence dans les sols sablonneux secs et riches en fer. Il s’agit d’une plante tinctoriale : avec ses feuilles réduites en poudre, on fabrique la pâte de henné.

Feuilles de henné intervenant dans les tatouages au henné
Lawsonia inermis, ou henné, l’arbre dont les feuilles servent à fabriquer à la poudre de henné

La couleur d’un tatouage au henné naturel varie du marron foncé à l’orange et dure d’une à quatre semaines.

Le henné naturel et sans danger n’est pas de couleur noire.

Pour tout savoir sur le henné naturel, je vous recommande de consulter le guide suivant.

La version modifiée dit « henné noir » est dangereuse

En revanche, le henné noir est toxique car il contient cependant une substance chimique très dangereuse appelée paraphény-lendiamine (PPD). La législation française interdit ce produit comme ingrédient pour les produits cosmétiques en dehors des teintures capillaires. Il est dangereux pour tout le monde, y compris pour les femmes enceintes. Toutefois, certains fabricants continuent à l’inclure dans leur préparation pour henné afin de renforcer l’intensité de la couleur et la durée du tatouage sur la peau. Faites attention si vous achetez votre henné en ligne à bien veiller à la composition sans PPD !

Le henné noir provoque chaque année des réactions allergiques, allant de l’eczéma, à l’urticaire et même parfois à un œdème de Quincke. Il s’agit là d’un gonflement rapide et parfois très impressionnant de la peau et des muqueuses. Il peut nécessiter une hospitalisation. La réaction peut être immédiate ou prendre un moment à se produire.

Bref, si un tatoueur vous parle de « henné naturel noir », fuyez car le henné naturel noir n’existe pas. Il existe une législation sur les tatouages en France et tout professionnel se doit de les respecter.

Les avantages de se faire tatouer au henné enceinte

Après vous avoir alerté sur les dangers du henné noir, il me semble opportun de vous présenter les avantages du tatouage au henné pendant la grossesse par rapport aux tatouages permanents pour les femmes enceinte. Car il y en a plusieurs.

Se faire une idée du rendu d’un potentiel vrai tatouage

Entre vouloir se faire tatouer et être tatouée, il y a un écart et tout un cheminement. Vous pouvez ne pas être certaine de l’emplacement de votre futur « vrai » tatouage. Vous pouvez également hésiter entre différents motifs. Est-ce qu’un modèle floral vous plaira durablement ? Bref, se faire tatouer au henné enceinte présente tous les avantages d’une période d’essai sans engagement.

Vous pourrez tester le motif, mais aussi la taille sans même parler de l’endroit. En fonction du résultat, votre choix sera mûrement réfléchi si vous décidez après tout de passer à l’acte.

D’ailleurs, pour les tatouages éphémères comme pour tout produit cosmétique, on recommande de faire aussi un test d’application du henné naturel dans un endroit peu visible pour évaluer le risque d’allergie. Car bien sûr, le risque zéro n’existe pas.

Eviter les déformations liées à la grossesse

Vu que le tatouage est éphémère, vous ne craignez pas avec le henné de courir un risque esthétique. Même si vous prenez 20 kg et que vous faites un tatouage avec un beau ballon, vous ne déchanterez pas une fois l’accouchement !

L’absence de risque de contracter une infection

Etant donnée la manière dont le tatouage au henné est appliqué, vous ne risquez pas d’attraper une infection de type Hépatite B ou le VIH. Votre corps ne subit aucune injection dans son derme. Il y a donc un vrai avantage à choisir cette alternative. D’autant qu’une fois contracté, ces infections peuvent être transmises au foetus.

Sources et références sur se faire tatouer au henné enceinte