Boissons

Boire du lait enceinte

Photo of author

Les produits laitiers font partie des nutriments qui occupent une grande place dans l’alimentation des futures maman. Ils sont connus pour leur apports en calcium. C’est tout particulier vrai pour le lait, la matière brute à partir de laquelle tous les autres produits laitiers sont fabriqués. Pourtant ce n’est pas l’unique raison qui doit vous inciter à boire du lait enceinte. Ce délicat liquide est également riche en calcium, en vitamine D et bénéficie d’une bonne teneur en protéines.

Autrement dit, le lait fait partie des meilleures boissons que vous pouvez ingérer pendant la grossesse, après l’eau.

Le lait, une source exceptionnelle de nutriments

Vous allez comprendre l’intérêt de boire du lait enceinte dans le cadre des 3 produits laitiers recommandés par jour.

Une boisson riche en eau

D’abord on l’oublie trop souvent mais le lait est d’abord constitué d’eau, à plus de 85% en moyenne. C’est la raison pour laquelle c’est une des meilleures boissons que vous puissiez consommer pendant votre grossesse. Pour vous désaltérer et changer de votre boisson favorite (à savoir l’eau), voilà une alternative indiquée.

Cela explique aussi que boire du lait pendant la grossesse vous apporte une quantité raisonnable de calories pour les apports nutritionnels qu’il vous procure en même temps.

Type de laitCalories
Lait pasteurisé entier56,5
Lait pasteurisé 1/2 écrémé46,4
Lait pasteurisé écrémé34,5
Lait UHT entier65,1
Lait UHT 1/2 écrémé47
Lait UHT écrémé33,4
Teneur en calcium et en calories du lait pasteurisé pour 100g / 100 ml de lait (Source : Cinqual)

Boire du lait enceinte pour le calcium

L’importance du calcium pour la grossesse

Le calcium n’est pas fabriqué par le corps humain. Cela reste vrai pour la femme enceinte qui a pourtant des besoins accrus. Si l’adulte doit en consommer 900g / jour, la future maman doit en absorber 1200 mg/j pour assurer un bon développement au foetus.

En effet ce minéral est très important puisqu’il intervient dans la construction du squelette du bébé. Il joue un rôle encore plus décisif au cours du troisième trimestre. À la naissance, le squelette d’un nouveau-né à terme contient 30 g de calcium. Comme son corps ne peut pas le fabriquer, c’est qu’il l’a récupéré de sa mère. On estime que les 300mg / jour supplémentaire de la grossesse compensent le passage du calcium à travers le placenta.

La supériorité du lait sur d’autres aliments en matière de calcium

Or boire du lait pendant votre grossesse présente aussi l’atout majeur de vous offrir une excellente source de calcium. Certes ce n’est pas la seule mais le lait a indéniablement des avantages sur les autres.

Le calcium, pour pouvoir se retrouver à 99% dans les os et à 1% dans le sang, a besoin d’être absorbé. Et pour être absorbable par l’organisme, le calcium doit d’abord être soluble dans le liquide gastrique. Cette capacité est appelée biodisponibilité. Si la teneur en calcium est importante à prendre en compte, la capacité de l’aliment à délivrer la molécule en question est tout aussi cruciale. La biodisponibilité détermine la quantité de calcium réellement absorbée par l’intestin.

Or le lait de vache a le double avantage d’une forte teneur en calcium et d’une bonne biodisponibilité, de l’ordre de 30% à 35%.

Un verre de 250 ml de lait pasteurisé 1/2 écrémé représente = 297,5 mg de calcium

  • avec un coefficient d’absorption de 30 % = 89,25 mg de calcium effectivement absorbé.
  • avec un coefficient de 35% = 104 mg de calcium effectivement absorbé.
Type de laitTeneur en calcium (mg/100g)
Lait pasteurisé entier117
Lait pasteurisé 1/2 écrémé119
Lait pasteurisé écrémé123
Lait UHT entier120
Lait UHT 1/2 écrémé117
Lait UHT écrémé105
Teneur en calcium et en calories du lait pasteurisé pour 100g / 100 ml de lait (Source : Cinqual)

Enfin d’autres facteurs peuvent intervenir sur la biodisponibilité, certains autres nutriments présents dans le lait interviennent pour faciliter son absorption. C’est le cas du lactose et de la vitamine D.

Le lait, une source de vitamine D

Il est recommandé d’en ingérer 15 microgrammes par jour pour les adultes, davantage pour les femmes d’ailleurs. Deux choix s’offrent à vous pour couvrir ses besoins :

  • s’exposer au soleil à raison de 15 à 20 minutes. En effet, la peau synthétise cette vitamine sous les effets des ultraviolets ! Si votre grossesse se déroule pendant l’automne ou l’hiver, vous aurez sûrement besoin de recourir à la deuxième option….
  • adopter une alimentation riche en vitamine D.

Après les poissons gras comme le hareng et certains champignons, les produits laitiers font partie des aliments intéressants pour leur teneur en vitamine D. Il faut savoir que la France autorise depuis 2001 l’enrichissement du lait et de certains produits laitiers en vitamine D. Dans le cas du lait, un verre de 200ml / 20 cl en contient en moyenne 0,44 ug mais le même verre rempli d’un lait enrichi peut monter à 1,56 ug !

Une bonne teneur en iode

Boire du lait enceinte vous permet également de couvrir vos besoins en iode qui sont accrus pendant la grossesse. Vous en transmettez une partie à votre foetus. En effet, l’iode intervient dans le fonctionnement de la thyroïde dont les hormones jouent un rôle dans la croissance et le développement du bébé, tout particulièrement de son système nerveux. A l’inverse, une carence trop importante en iode au cours de leur grossesse peut causer des lésions irréversibles.

Ainsi le lait se caractérise aussi par une teneur importante en iode comme le montre le tableau ci-dessous.

Type de laitTeneur en iode (ug/100g)
Lait pasteurisé entier24,3
Lait pasteurisé 1/2 écrémé17,9
Lait pasteurisé écrémé24,3
Lait UHT entier<20
Lait UHT 1/2 écrémé12,1
Lait UHT écrémé13,5
Teneur en calcium et en calories du lait pasteurisé pour 100g / 100 ml de lait (Source : Cinqual)

A titre de comparaison, voici quelques aliments considérés comme parmi les plus riches en iode

  • Morue salée / bouillie / cuite à l’eau : 74 ug / 100g consommés
  • Oeuf cru : 21 ug / 100g consommés (1 oeuf de taille moyenne fait 60 g)
  • Crevette cuite : < 5 ug / 100g consommés

Voilà une raison supplémentaire d’avaler un verre de lait de temps à autre pendant les 9 prochains mois !

Boire du lait enceinte pour les protéines animales

De 2000 kcal par jour au premier trimestre, les besoins augmentent pour atteindre 2 200 au deuxième trimestre et même 2500 au troisième. Parmi ces calories supplémentaires, la future maman doit ingérer des protéines à hauteur d’un apport de 1,2 g/kg/jour. 50% de ces protéines devraient être d’origine animale. En effet, ces protéines animales contiennent des acides aminés indispensables, qui ne peuvent être synthétisés par le corps et sont le plus souvent absents des protéines d’origine végétale.

Type de laitTeneur protéines
Lait pasteurisé entier3,3
Lait pasteurisé 1/2 écrémé3,13
Lait pasteurisé écrémé3,28
Lait UHT entier3,25
Lait UHT 1/2 écrémé3,31
Lait UHT écrémé3,44
Teneur en calcium et en calories du lait pasteurisé pour 100g / 100 ml de lait (Source : Cinqual)

A titre de comparaison, voici quelques aliments reconnus pour leur apports en protéines également

  • jambon blanc : 20,2g pour 100g
  • oeufs crus / durs : 12,7g / 13,5g pour 100g
  • steack haché cru : 16,7 g pour 100g

Lait de vache, lait de brebis et lait de chèvre, quelle différence ?

Au delà de la différence de goût qui est une affaire personnelle, selon l’animal qui l’a produit, la composition du lait diffère. Cela n’a rien de surprenant.

Les chiffres qui suivent concernent le format « entier » et proviennent du site Ciqual mais ces types de lait, moins répandus, bénéficie de données moins exhaustives que le lait de vache.

  • le lait de brebis contient moins d’eau (82,2%), donc assez logiquement il est aussi nettement plus riche. Non seulement il renferme plus de lipides (6,97 mg pour 100g consommés), mais aussi plus de protéines (5,56g pour 100g). Il contient aussi davantage de calcium. Toutefois, je n’ai pas trouvé d’information quant à sa biodisponibilité donc de son absorption réelle à quantité équivalente.
  • le lait de chèvre se rapproche le plus du lait de vache par sa teneur en eau (87%), en calcium, sa teneur en lipides et en protéines, ce faisant son nombre de calories ou sa teneur en iode. Mais là encore, impossible de connaître sa biodisponibilité.
Caractéristiqueslait de vache entier UHTlait de chèvre entier UHTlait de brebis entier
Calories65,1 Kcal56,1 Kcal103 Kcal
Protéines3,25 g 3,33 g protéines5,56 g
Lipides3,63 g 2,83 g lipides6,97 g
Calcium120 mg 134 mg199 mg
Eau87,5 % d’eau87 % d’eau82,2 %
Iode< 20 ug15,3 ug23,3 ug
Vitamine D< 0,25 ug0,06 ug0,2 ug
Comparaison de la composition des laits de vache, chèvre et brebis entiers

Si vous cherchez à maîtriser votre prise de poids, mieux vaut opter ponctuellement pour le lait de brebis, nettement plus calorique. Mais comme varier son alimentation fait partie des principes d’un bon équilibre, vous pouvez en boire un verre de temps à autre.

Quel lait privilégier pendant la grossesse ?

Les différents types de lait

Il existe trois types de lait selon la quantité de matière grasse présente dans celui-ci

  • le lait entier : le plus riche en matière grasse avec 36 mg par litre. Il se reconnaît à son bouchon rouge ou à son emballage où le rouge prédomine.
  • le lait demi-écrémé : Il contient 15,5 g de matière grasse par litre. Lui se reconnaît à son bouchon bleu.
  • le lait écrémé : le plus maigre de tous avec 3 grammes par litre. On le reconnaît à son bouchon vert.
Exploitation laitière

Le lait demi-écrémé voire écrémé présente l’avantage d’être plus digestes donc conseillés si vous souffrez de nausées, en particulier en début de grossesse.

Conscient de l’attention des futures mamans à leur alimentation, tout particulièrement pour les produits laitiers, la marque Lactel avait même lancé en 2007 un lait spécial maman. Enrichi en calcium, en vitamines B9, D, E, en magnésium, en fer et en iode, il ne fait toutefois plus partie de leur gamme.

Femme enceinte tenant des bouteilles de lait

Les traitements thermiques pour conserver le lait

Différents procédés ont été mis au point pour permettre une conservation plus longue du lait par rapport au lait cru.

  • La pasteurisation consiste à chauffer le lait pendant une vingtaine de secondes à une température comprise entre 72 et 85°C. Il est disponible au rayon frais et se conserve 7 jours maximum après conditionnement.
  • Le procédé UHT (pour Ultra-High Temperature) nécessite de chauffer lait à à 140-150°C pendant 2 à 5 secondes seulement avant de le mettre dans son emballage aseptique et hermétique (brique ou bouteille). Ce procédé porte aussi le nom d’upérisation ou de stérilisation à haute température. Disponible au rayon ambiant de vos magasins, le lait se conserve au minimum 3 mois. C’est la solution la plus pratique.
  • On trouve aussi du lait microfiltré selon une technique très en vogue au Canada. Disponible au rayon frais, ce lait reste confidentiel en France. Comme il ne subit aucun chauffage, ils conservent ses propriétés gustatives demeurent intactes. En revanche, la filtration a bien pour effet de retirer les bactéries.
Le traitement thermique du lait permet une meilleure conservation
Le traitement thermique du lait permet une meilleure conservation

Au final, pour boire du lait enceinte, vous avez en moyenne 6 choix en France : d’une part le lait pasteurisé écrémé, demi-écrémé et entier; d’autre part le lait UHT écrémé, demi-écrémé et entier.

Pourquoi boire du lait pasteurisé enceinte ?

L’expression « lait pasteurisé » se comprend ici comme tout lait traité de manière à avoir détruit les bactéries éventuellement présentes dans le lait cru. Comme explique précédemment, soit cela se fait par chauffage, soit par filtration.

Les risques de boire du lait cru enceinte

Le lait cru a d’abord une durée de conservation très limitée en général pas plus de 48heures. Surtout, en l’absence de chauffage, deux grands groupes de bactéries peuvent être présentes et s’y développer. Quand bien même celui-ci a été collecté selon un procédé et des méthodes rigoureuses. Il s’agit

  • des bactéries Listeria monocytogenes présentes dans 10% des aliments dont les fromages, surtout ceux au lait cru. Très résistante, elle survit et se multiplie à 4 °C. Si vous déposez un aliment porteur de l’agent pathogène dans votre frigo, d’autres peuvent contaminés de manière indirecte. De plus, vous ne pouvez pas la détecter car elle n’altère ni le goût, ni l’odeur, ni l’aspect des aliments.
  • des salmonelles présentes dans le tube digestif des mammifères comme les vaches, les brebis ou encore les chèvres.

Le premier groupe est responsable de la maladie listériose. Cette maladie peut se traduire par de la fièvre et des maux de tête. Elle peut aussi ne faire l’objet d’aucun symptôme. En revanche, la mortalité fœtale et néonatale reste très lourde. On l’observe dans 1 cas sur 4.

Le deuxième groupe est à l’origine de la salmonellose qui peut provoquer les symptômes d’une gastro-entérite. Chez la femme enceinte, le premier risque tient à la déshydratation qui touche son organisme et le foetus par voie de conséquence. Surtout, si la bactérie passe dans le sang puis dans le placenta, elle peut être nocive pour le bébé à naître. En début de grossesse, elle peut provoquer des séquelles neurologiques graves, et des lésions oculaires à n’importe quel moment d’intoxication.

Les avantages du lait pasteurisé enceinte

Quel que soit le procédé utilisé (pasteurisation ou upérisation ou microfiltrage) pour détruire les bactéries, boire du lait pasteurisé enceinte vous garantit de tout danger pour votre santé et celle de votre foetus.

Attention toutefois à bien respecter la chaîne du froid en permanence :

  • entre les courses et le rangement de celle-ci
  • à chaque fois que vous cuisinez et que vous mangez : ne laissez pas trainer les aliments comme le lait, même s’il est pasteurisé, à l’air ambiant.

En guise de conclusion

Derniers arguments pour vous convaincre de l’intérêt de boire du lait enceinte : comparé à la viande rouge qui renferme une partie des mêmes micronutriments, le lait est nettement moins cher.

Enfin, prendre un verre de lait lors d’une collation ou du petit-déjeuner ne nécessite aucune préparation. C’est une solution idéale pour les futures mamans pressées ! 😉

Sources & Références

Laisser un commentaire

Restez informé
close-link