11 mars 2021

Manger du chocolat enceinte : oui mais…

Accueil / Grossesse / Alimentation enceinte / Manger du chocolat enceinte : oui mais…

Fan de chocolat et enceinte ? Devez-vous succomber à l’envie irrépressible de vous offrir un petit plaisir à 2 heures du matin ? Les médias vantent régulièrement les bienfaits de manger du chocolat enceinte en s’appuyant sur certaines études. Qui d’entre nous n’a pas envie de cliquer sur un article qui nous déculpabilise de céder à notre tentation préférée ? Après un point précis sur les bienfaits et des inconvénients du chocolat pendant la grossesse, je vous aide à y voir plus clair sur ces études.

Le chocolat est sans danger pour la plupart des femmes enceintes tant qu’il est consommé en quantité modérée. S’il renferme des nutriments bénéfiques à votre santé, il est aussi riche en sucres, en lipides et contient beaucoup de caféine. Vous devrez donc surveiller votre consommation pour continuer à vous faire plaisir.

Les apports nutritionnels du chocolat pour la femme enceinte

Selon que vous manger du chocolat noir, du chocolat au lait ou du chocolat blanc durant votre grossesse, les bénéfices pour votre santé ne seront pas exactement les mêmes. Je vous invite à consulter le tableau ci-dessous qui rassemble les informations disponibles sur le site Cinqual.

Une excellente source d’acides foliques

La vitamine B9 appelée acide foliques ou folates fait partie des molécules qui jouent un rôle capital dans le développement du bébé en début de grossesse. En effet, les folates contribuent à la construction harmonieuse du système nerveux du bébé. Aussi quand une femme exprime son désir de grossesse, l’arrête de la contraception se couple souvent avec la prescription d’un supplément en vitamine B9 pour satisfaire ces futurs besoins.

De manière surprenante, le chocolat noir à 70% apporte près de 52 µg de vitamine B9 pour 100g de chocolat consommé. Seuls 4 fruits en apportent davantage : maracudja, fraise, avocat et mangue. Cette teneur varie toutefois fortement selon le type de chocolat ingéré.

Une haute teneur en magnésium

Plus connu en général, la teneur en magnésium du chocolat est également très importante. Avec près de 200 mg pour 100g de chocolat noir à 70% consommé, cet aliment compte parmi les plus riches.

Or là encore, la femme enceinte a des besoins accrus : consommer 480 mg de magnésium par jour est recommandé contre 330 mg en temps normal. En effet, le foetus prélève l’essentiel des réserves de la mère.

Le chocolat, un aliment riche en calcium

La femme enceinte a des besoins accrus en calcium. Ils résultent de la nécessite d’assurer le développement du squelette du foetus pendant la grossesse. C’est pourquoi il lui est conseillée de manger des produits laitiers qui en contiennent beaucoup.

A titre de comparaison, le lait écrémé pasteurisé contient 123 mg de calcium pour 100 g consommés quand le chocolat noir en apporte 62mg. Ce n’est pas négligeable.

Une source de fibres alimentaires pour la femme enceinte

Le chocolat noir apporte également des fibres alimentaires intéressantes pendant la grossesse. En effet, elles permettent de faciliter le transit intestinal.

Avec 12 mg pour 100g consommés de chocolat noir à 70% de cacao, la teneur est significative. Aucun fruit ne lui arrive à la cheville : le maracudja (ou fruit de la passion), le fruit le plus riche en fibres, n’en contient que 6,8 mg pour 100g.

Le chocolat pour faire face au stress de la grossesse ?

Le chocolat contient également de la phényléthylamine (PEA). Cette molécule proche des amphétamines pourrait aider à faire face au stress. Or il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter les sources de stress. Toutefois il n’est pas sûr qu’une fois dégradé par notre organisme, le chocolat libère tous ces bienfaits.

Un aliment plein de flavonoïdes

Le cacao non transformé contient aussi des flavanols, appelés également catéchines. Ces molécules se retrouvent, après transformation, dans le chocolat dans les proportions suivantes :

  • 53,5 mg/100 g dans le chocolat noir
  • 15,9 mg/100 g dans le chocolat blanc

Elles appartiennent à la catégorie des flavonoïdes connus pour être des antioxydants. Elles auraient la capacité de réduire le risque de maladie cardiaque, de diabète, de cancer et d’autres maladies courantes. Surtout pour les femmes enceintes, la présence de flavonoïdes dans le chocolat améliorerait la circulation sanguine.

Chocolat noir 70%Chocolat noir
moins de 70%
Chocolat au laitChocolat blanc
Calcium6253,7220281
Fer113,73,60,2
Magnesium2001205926,5
Phosphore280218230230
Potassium750490510350
Vitamine B9 (folates)5222,318,710
Fibres alimentaires12,9122,91

Avec un tel tableau, on pourrait penser que ce super-aliment devrait faire partie de tous les repas de la femme enceinte. En fait, le propos mérite d’être nuancé, vous vous en doutez. 😉

Adopter une consommation raisonnable de chocolat pendant la grossesse

Manger du chocolat enceinte nécessite plus de modération qu’il n’y paraît à première vue. Et ce, pour deux raisons principales.

Le chocolat, un aliment riche en caféine

Parce qu’un chiffre vaut mieux que mille mots

  • Le chocolat noir contient 31 mg de caféine sur une barre de 43 g
  • tandis que le chocolat au lait: 10 mg de caféine sur une barre de 43 g (le chocolat blanc n’en contient pas)

Pour mémoire : une cannette de coca-cola contient 46 mg de caféine alors qu’un café expresso de 44 à 60 ml apporte 100 mg de caféine. Donc manger du chocolat n’est pas négligeable pour votre consommation de caféine.

Or la consommation de caféine doit rester modérée durant toute la grossesse. Le guide de la nutrition pendant la grossesse élaborée par le Ministère de la santé indique : « Aucun effet néfaste pendant la grossesse n’est à mettre sur le compte de la caféine, mais il est toutefois déconseillé de consommer plus de 3 tasses de café par jour. » En effet, comme la caféine traverse le placenta, sa consommation a un effet sur le rythme cardiaque du foetus : le coeur de bébé va plus vite (réversible et sans gravité).

D’autres institutions fixent des seuils plus précis : par exemple, le Collège Américain des Gynécologues – Obstétriciens recommandent aux femmes enceinte d’ingérer moins de 200 mg / jour de caféine. Le NHS au Royaume-Uni fixe le même seuil aux futures mamans britanniques. Certains indiquent aussi un lien entre la consommation de caféine et la difficulté à absorber le fer. Or les femmes enceintes ont souvent un déficit en fer qui peut devenir problématique en fin de grossesse.

Un apport substantiel en lipides, en sucres donc en calories

Mais l’argument le plus important principal pour ne pas se jeter sur le chocolat pendant la grossesse, c’est qu’il s’agit d’un aliment riche en lipides et en sucres. En conséquence, chaque fois que vous manger du chocolat enceinte, vous prenez beaucoup de calories.

Certes le chocolat noir contient moins de sucre que le chocolat au lait mais il est riche en lipides comme le montre le tableau ci-dessous.

Chocolat noir 70%Chocolat noir moins de 70%Chocolat au laitChocolat blanc
Lipides46,333,830,834,2
Glucides26,942,955,657,1
Protéines10,46,637,56,16
Kcal591_537_
Comparaison de l’apport nutritionnel des différents chocolats

Pour le dire autrement, le chocolat noir apporte beaucoup de calcium mais aussi beaucoup de calories. Quand 100g de yaourt représente 56,8 Kcal, 100g de chocolat noir à 70% apportent 10 fois plus de calories mais 2 fois moins de calcium.

Vous pourriez donc prendre du poids de manière importante si vous ne faites pas une consommation modérée de chocolat pendant votre gestation.

Par ailleurs, vous risquez d’être vite rassasiée et de ne plus avoir faim pour vous nourrir avec d’autres aliments nécessaires à une alimentation équilibrée durant la grossesse.

Femme enceinte mangeant du chocolat et des fruits
Manger un carré de chocolat enceinte en fin de repas pour conserver de l’appétit

Bref, oui au chocolat enceinte mais uniquement comme un petit plaisir en fin de repas, comme au moment du dessert avec un fruit. Il ne doit pas devenir un pilier de votre alimentation pendant la grossesse. Ainsi vous aurez toujours de l’appétit pour vous nourrir de manière saine.

Quelle quantité de chocolat puis-je manger enceinte ?

Si vous avez un diabète gestationnel, du mal à contrôler votre glycémie ou déjà une surcharge pondérale, vous devriez plutôt oublier le chocolat pendant 9 mois.

Si vous n’êtes pas dans une des ces situations, alors vous devez consommer une quantité modérée de chocolat durant votre grossesse. Il faut prendre en compte les deux inconvénients à la consommation du chocolat enceinte :

  1. La quantité de chocolat que vous pouvez manger pendant votre gestation dépend de la quantité de caféine que vous consommez en parallèle. Si vous ne consommez pas du tout de café ou de thé – qui apportent beaucoup de caféine, vous pourrez manger davantage de chocolat. Mais si vous buvez du café et mangez du chocolat enceinte durant la même journée, vous pourriez dépasser les limites recommandées.
  2. Par ailleurs, je n’apporterai pas de recommandation chiffrée sur la quantité à ingérer. N’oubliez pas de prendre en compte, dans vos apports journaliers, le sucre et les lipides absorbés en dégustant du chocolat. Car le fait de prendre du poids résulte toujours du fait que vous consommez plus de calories que vous n’en brûlez.

Manger du chocolat enceinte a-t-il un impact positif pour ma grossesse ?

Quelques études très positives pour la consommation du chocolat enceinte sont régulièrement relayées dans les médias. J’ai donc creusé pour savoir s’il y avait véritablement un avantage au-delà du simple plaisir gustatif. 🤣

Une amélioration de la circulation sanguine

Une publication canadienne a été fortement médiatisée en 2016. Avec un titre alléchant (Le chocolat à haute teneur en flavanol pour améliorer la fonction placentaire et diminuer le risque de pré-éclampsie : un essai clinique randomisé en double aveugle), les médias ont simplifié et abouti à l’affirmation suivante : la consommation de chocolat pendant la grossesse pouvait réduire le risque de prééclampsie et d’hypertension gestationnelle. Qu’en est-il vraiment ?

L’équipe a en fait constaté qu’il n’y avait aucune différence dans la prééclampsie, l’hypertension gestationnelle, le poids placentaire et le poids à la naissance entre les groupes de chocolat à faible et à haute teneur en flavanols. En revanche, ils ont constaté une amélioration du flux sanguin vers les artères utérines pour les 2 groupes.

Et même ces résultats doivent être considérés avec prudence car ils ont été obtenu sur 129 femmes. De plus l’étude n’incluait pas de groupe témoin, c’est-à-dire un groupe de femmes enceintes qui n’auraient pas consommer de chocolat.

Des bébés plus heureux à 6 mois

Une étude en Finlande parue en 2004 est aussi parfois mentionnée parmi les autres publications parfois citées dans les articles qui circulent sur le net. Je mentionne la date volontairement car vous trouvez de plusieurs sites qui précisent que l’étude est récente. Rendez-vous dans les sources en bas de page pour accéder au résumé de l’étude.

Fondée sur l’étude de 305 dyades mamans-bébés, elle conclue que les femmes qui ont déclaré une consommation quotidienne de chocolat ont observé des nourrissons qui riaient et souriaient plus souvent que les bébés de non-mangeurs de chocolat.

Là j’attirerai l’attention sur le fait qu’il ne s’agit que d’une seule étude, que le nombre de couples mamans-bébés n’est pas très élevé et qu’il s’agit de déclaration. Il y a donc une part de subjectivité.

En guise de conclusion

Sans surprise, vous pouvez bel et bien manger du chocolat enceinte. Sans surprise aussi, il est préférable d’en consommer avec modération pour éviter une prise de poids trop importante ou une accélération du rythme cardiaque

Sources & références sur la consommation du chocolat enceinte

À PROPOS DE L'AUTEUR : Anne-Laure

Anne-Laure est la maman d'un petit garçon de 5 ans. Fondatrice de Petite Crapule, depuis sa grossesse elle n'a pas arrêté de s'informer sur la maternité et la parentalité. Elle partage ici ses recherches et expériences de maman blogeuse, entrepreneure et auteure.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?

Proposez-moi les sujets pour lesquels vous n’arrivez pas à trouver une réponse précise et qui vous préoccupe. Je ferai les recherches nécessaires pour pouvoir l’ajouter à ma liste d’articles. Ainsi, nous enrichirons les connaissances de la communauté Petite Crapule ! Merci d’avance

Restez informé
close-link
Télécharge des infos supplémentaires GRATUITES

Les vrais aliments pour ta grossesse

Retrouve 61 aliments à bannir ou à mettre dans ton assiette pendant ta grossesse.
Je veux mes fiches !
close-link