19 avril 2021

Comment limiter la prise de poids durant la grossesse ?

Accueil / Grossesse / Alimentation enceinte / Comment limiter la prise de poids durant la grossesse ?

Enceinte depuis quelques semaines, vous vous faites du souci à l’idée de votre gain pondéral. Vous avez tellement entendu de mamans vous dire qu’elles avaient pris 20 kilos voire plus… Il faut dire que de nombreuses femmes profitent de leur maternité pour avoir moins de retenue concernant leur quantité de nourriture. Elles vivent cette période comme une opportunité pour s’autoriser de sortir du dicktat de la minceur et normes de la mode. Pourtant, la maîtrise de votre prise de poids durant la grossesse ne se justifie pas uniquement par des considérations d’ordre esthétique.

En appliquant quelques principes hygiéno-diététiques, vous devriez parvenir sans encombre à contrôler l’augmentation de votre poids durant la grossesse. Les recommandations en la matière diffèrent selon plusieurs critères. Globalement, si vous partez avec une surcharge, il faudra être encore plus attentive. Vous pourrez ainsi offrir à votre bébé les meilleures conditions pour venir au monde.

Comment calcule-t-on la prise de poids idéale enceinte ?

Tout d’abord précisons tout de suite que la prise de poids de grossesse idéale dépend de plusieurs paramètres :

  • votre poids et corpulence initiaux avant la grossesse
  • votre grossesse : si vous attendez un ou plusieurs enfants (cet article traite des grossesses d’un bébé)

Le plus souvent votre professionnel de santé va établir votre prise de poids durant la grossesse en tenant compte de votre IMC (indice de masse corporel) avant d’être enceinte. Celui-ci se calcule en divisant le poids (en kg) par le carré de la taille (m). En fonction de votre IMC, la prise de poids recommandée diffère. Ainsi quatre cas de figures s’observent :

IMC avant la grossesseRecommandation de prise de poids
< 18,5 (Maigreur)> 12 kg
Entre 18,5 – 24,9 (Normal)entre 9 à 12 kg
Entre 25 – 29,9 (Surpoids)entre 7 à 11 kg
> 30 (Obésité)7 kg
Recommandation de prise de poids durant la grossesse en fonction de l’IMC initial

Sachez qu’au delà d’un IMC de 30, l’obésité est appréciée selon trois degrés. Mais dans la mesure où ces degrés ne changent pas la recommandation, nous préférons simplifier et ne pas les afficher.

Il s’agit des recommandations admises en France mais sachez que selon votre pays de résidence, les seuils de recommandation peuvent être légèrement différents. Toutefois le principe général reste le même. Plus votre poids est faible au départ, plus vous pouvez prendre pendant votre grossesse. Plus votre poids est élevé au départ, plus vous devrez maîtriser votre gain pondéral durant la gestation. Dans tous les cas, les besoins nutritionnels de la mère et du fœtus nécessitent un minimum de 7 kg en dessous duquel il ne faut pas descendre.

A partir de quand une femme enceinte prend-elle du poids durant la grossesse ?

Le gain pondéral est inévitable pendant la grossesse pour fournir à votre bébé l’énergie nécessaire à son développement mais aussi à votre corps pour qu’il puisse accueillir cette nouvelle vie.

En effet, certains organes « anecdotiques avant » deviennent le cœur du réacteur. Ainsi l’utérus passe de 60 grammes en temps normal à près de 1 kilo lors de l’accouchement. D’autres, comme le placenta, n’existent que pendant les 9 mois. Il se forme peu après la fécondation et sera expulsé à l’issue de la grossesse. Il pèsera près de 600 grammes en moyenne à terme. Ces organes grandissent progressivement, donc la prise de poids durant la grossesse est censée suivre, elle aussi, une évolution progressive.

Evolution de la prise de poids durant la grossesse

Imaginons que vous visiez un maximum de 12 kilos. Il ne faut pas diviser ce poids total par le nombre de mois pour déterminer votre gain mensuel. Ce n’est pas aussi simple. En fait, vous n’allez pas augmenter votre masse corporelle de manière linéaire durant les 9 mois de votre grossesse.

Précisons cela en détail pour chacun des trimestres la prise de poids recommandée pour la grossesse.Il s’agit de vous mettre en garde pour éviter que vous vous autorisiez à prendre trop de poids dès le départ.

Gain de poids de la femme enceinte au premier trimestre

Lors du premier trimestre, on observe une prise de poids classique assez faible. En moyenne la femme avec un IMC normal prend 1 kilo par mois. Mais chez certaines femmes enceintes, du fait des nausées et vomissements associés, le poids peut même rester stable voire légèrement diminuer.

Prise de poids au deuxième trimestre

Lors du deuxième trimestre, votre courbe de prise de poids suit le même rythme de croissance à raison d’un kilo par mois. Ainsi on estime qu’après 6 mois de grossesse, une femme attendant un enfant et avec un IMC normal avant d’être enceinte aura pris environ 6 kilos.

Gain pondéral au troisième trimestre de la grossesse

Les choses s’accélèrent au troisième trimestre. Plusieurs facteurs expliquent cette augmentation, de l’ordre de 2 kilos par mois sur les 3 derniers mois.

  • votre bébé grandit de plus en plus vite et ses besoins deviennent considérables,
  • certains de vos organes et annexes se développent et grossissent aussi pour suivre le rythme (utérus, placenta, liquide amniotique),
  • vous faites des réserves en prévision de l’allaitement (c’est un phénomène adaptatif lié à l’espèce humaine),
  • vous pouvez faire davantage de rétention d’eau en fin de grossesse.

Quels sont les leviers pour maîtriser sa prise de poids durant la grossesse ?

Maîtriser sa prise de poids pendant la grossesse ne signifie pas commencer un régime pendant cette période. En revanche, l’alimentation joue un rôle essentiel pour garantir le bon déroulement et le développement harmonieux de bébé. Aussi c’est un moment privilégié pour mettre en place une bonne hygiène de vie si vous n’en avez pas auparavant.

Respecter des principes en matière d’alimentation

L’alimentation de la femme enceinte doit répondre à 2 objectifs :

  • couvrir les besoins qui augmentent durant la grossesse
  • éviter de souffrir de carences

Ces bonnes habitudes alimentaires reposent sur une alimentation saine et équilibrée. Elle vise à vous fournir les calories adaptées à votre âge et à votre situation de grossesse et à les apporter de la meilleure manière nutritive. De manière synthétique rappelez vous que cette alimentation doit reposer sur :

  • Des fruits & légumes pour les vitamines et les fibres
  • De la viandes, des œufs et du poisson pour les protéines, le fer et les omégas 3
  • Les produits céréaliers pour les glucides
  • Des laitages pour les lipides et le calcium 
Maîtriser sa prise de poids durant la grossesse nécessite une alimentation saine et équilibrée
Maîtriser sa prise de poids durant la grossesse nécessite une alimentation saine et équilibrée

Évidemment, plus vos habitudes alimentaires sont éloignées de ces principes, plus la période de la grossesse nécessitera des efforts. Mais vous en retirerez tout le bénéfice quand il faudra les transmettre à vos enfants. L’éducation passe aussi par là.

Pour vous aider à les mettre en place, vous pouvez faire appel aux conseils et à l’accompagnement d’une diététicienne-nutritionniste. C’est particulièrement recommandé si vous avez des problèmes de poids antérieurs à votre grossesse, mais pas seulement.

Pratiquer une activité physique adaptée

L’augmentation du poids enceinte dépend aussi du mode de vie. Plus vous êtes sédentaire et plus vous risquez de prendre de poids.

Ainsi, le deuxième levier sur lequel vous pouvez agir pour maîtriser votre prise de poids durant la grossesse est l’activité physique. Malgré la fatigue du premier trimestre, le sport est recommandé aux femmes enceintes tout au long de leur maternité. Le sport contribue en effet à lutter contre le diabète gestationnel et le surpoids durant la grossesse.

Mais bien sûr il convient d’adapter l’activité en fonction de votre avancée dans le terme et de votre état général. Les contre-indications existent et votre sage-femme ou gynécologue sera vous indiquer la conduite à tenir dans votre cas précis.

Faire du sport enceinte pour limiter la prise de poids de la grossesse
Faire du sport enceinte pour limiter la prise de poids de la grossesse

Pourquoi est-il important de maîtriser sa prise de poids enceinte ?

Pour éviter de développer des maladies pendant la grossesse

On pense souvent que la maîtrise de la prise de poids durant la grossesse est nécessaire uniquement si on a tendance à prendre des kilos facilement. Pourtant il est important de surveiller son poids aussi bien pour ne pas trop grossir que pour ne pas assez grossir.

En cas de prise de poids insuffisante

Une prise de poids insuffisante ou un état de maigreur augmentent en effet les risques de carence. Qui dit carence, dit risque de fausses couches, en particulier durant le premier trimestre où le foetus est particulièrement fragile.

Par ailleurs, la prématurité et un poids de naissance réduit comptent aussi parmi les conséquences observées d’une trop faible prise de poids. Si vous vous trouvez dans ce cas de figure, votre accouchement devrait se faire en priorité dans une maternité dotée d’un service de néonatalogie capable de prendre en charge le bébé.

En cas de gain pondéral excessif durant la grossesse

Une prise de poids excessive expose la mère à plusieurs pathologies aux conséquences parfois graves :

  • l’hypertension artérielle : complication courante de la grossesse, qui n’est pas grave en soi mais doit être surveillée car elle peut signaler un risque de
  • prééclampsie : elle combine une hypertension artérielle et la présence de protéines dans les urines. Le plus souvent, bébé naît en bonne santé et la mère se rétablit rapidement. Toutefois, dans 10% des cas le pronostic vital de la mère et du foetus sont mis en jeu, ce qui aboutit à 20 décès maternels par an en France.
  • le diabète gestationnel : ce trouble de la régulation du glucose (glycémie) entraîne un excès de sucre dans le sang. Il augmente les risques pour la mère d’accoucher de manière prématurée, de devoir subir une césarienne et de développer un diabète de type 2 après la grossesse; pour l’enfant, il a plus de chance de naître à plus de 4 kilos, ce qui complique l’accouchement. Il peut présenter une dystocie des épaules (trop larges par rapport au bassin de la mère), subir une détresse respiratoire à la naissance, souffrir d’hypoglycémie néonatale ou développer encore un diabète de type 2 plus tard.

Pour faciliter la délivrance et limiter les risques de l’accouchement

Dans le cas d’une prise de poids excessive, les conséquences observées se déclinent de la manière suivante :

  • Des déclenchements plus fréquents, en particulier chez les femmes obèses. Or qui dit déclenchement, dit souvent contractions de plus forte intensité et plus douloureuses.
  • Une durée d’accouchement plus élevée.
  • Un recours plus important à la césarienne, en particulier pour les femmes obèses.
  • Des bébés plus gros : on parle de macrosomie fœtale pour parler des bébés dont le poids de naissance dépasse les 4 kilos. Évidemment des bébés plus gros compliquent le déroulement de l’accouchement (dystocie des épaules entre autres)
  • Des échecs plus fréquents de l’analgésie péridurale, en particulier pour les femmes obèses.

Enfin, on observe que les femmes qui prennent plus de poids qu’il n’est recommandé durant leur grossesse gardent un excès de poids plus important après leur grossesse.

Quelle est la prise de poids grossesse avec un diabète gestationnel ?

La prise de poids ne définit pas que vous développiez un diabète gestationnel. En revanche, une prise de poids excessive risque souvent de se traduire par un diabète gestationnel.

Étant donné les risques encourus en cas de diabète gestationnel pour la mère comme pour le bébé, la pose de ce diagnostic impacte fortement les femmes enceintes concernées. Elles doivent très rapidement acquérir une « culture » du diabète, savoir mesurer et interpréter leur glycémie, modifier et contrôler leur alimentation.

C’est pourquoi une prise en charge diététique personnalisée est une absolue nécessité. Cet accompagnement aide à calculer la ration calorique, à répartir en particulier la prise des glucides sur les différents repas et collations. Le diététicien nutritionniste pourra proposer des menus adaptés qui comporteront des aliments à faible index glycémique (qui font peu monter la glycémie). Il veillera aussi à la présence des fibres dans l’alimentation. En effet elles agissent pour ralentir l’absorption des glucides et donc le pic d’hyperglycémie après le repas.

FAQ sur la prise de poids pendant la grossesse

Y a t il un lien entre la prise de poids de grossesse et le poids du bébé ?

Plusieurs études scientifiques ont établi que les femmes dont la prise de poids est excessive ont tendance à accoucher de bébé plus gros qu’attendu, souvent supérieur à 4 kilos (qu’il s’agisse de femmes avec un IMC normal ou obèse).

Quel est l’impact de la prise de poids sur les vergetures ?

Les vergetures apparaissent du fait d’une fragilisation de la peau liée aux changements hormonaux de la grossesse alors que la peau est particulièrement sollicitée durant cette période. Une plus grande prise de poids durant la grossesse augmente les risques de vergetures.

Quelle prise de poids à 4 mois de grossesse

Si vous avez un IMC normal avant votre grossesse, vous devriez avoir pris 4 kilos maximum à l’issue de vos quatre premiers mois de grossesse. En moyenne, la femme enceinte d’IMC normal prend 1 kilo par mois sur les deux premiers trimestres.

Quelle prise de poids à 5 mois de grossesse

Si vous avez un IMC normal avant votre grossesse, vous devriez avoir pris 5 kilos maximum à l’issue de vos cinq premiers mois de grossesse. En moyenne, la femme enceinte d’IMC normal prend 1 kilo par mois sur les deux premiers trimestres.

Quelle prise de poids à 6 mois de grossesse

Si vous avez un IMC normal avant votre grossesse, vous devriez avoir pris 6 kilos maximum à l’issue de vos six premiers mois de grossesse. En moyenne, la femme enceinte d’IMC normal prend 1 kilo par mois sur les deux premiers trimestres.

Quelle prise de poids à 7 mois de grossesse

Si vous avez un IMC normal avant votre grossesse, vous devriez avoir pris 8 kilos maximum à l’issue de vos sept premiers mois de grossesse. En moyenne, la femme enceinte d’IMC normal prend 1 kilo par mois sur les deux premiers trimestres puis 2 kilos par mois sur le dernier trimestre.

Sources & Références

À PROPOS DE L'AUTEUR : Fanny Coutanceau

Diététicienne Nutritionniste & Consultante en Périnatalité Spécialisée en allaitement maternel Fondatrice de l'Institut Parentalité et Enfance

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?

Proposez-moi les sujets pour lesquels vous n’arrivez pas à trouver une réponse précise et qui vous préoccupe. Je ferai les recherches nécessaires pour pouvoir l’ajouter à ma liste d’articles. Ainsi, nous enrichirons les connaissances de la communauté Petite Crapule ! Merci d’avance

Restez informé
close-link

Le challenge de 7 jours pour bien manger pendant ta grossesse

Reçois 1 conseil par jour pour ne prendre aucun risque pour toi ou ton bébé
Je me lance !
close-link